Ramadan : Saisie de 68 tonnes de produits alimentaires impropres à la consommation

Ramadan : Saisie de 68 tonnes de produits alimentaires impropres à la consommation

Un total de 68 tonnes (T) de produits alimentaires non conformes et impropres à la consommation ont été saisies et détruites durant les 10 premiers jours du mois de Ramadan, a annoncé mardi l’Office National de Sécurité Sanitaire de Produits Alimentaires (ONSSA).

Les produits impropres à la consommation saisis et détruits ont concerné notamment les viandes rouges et blanches (38 T), les produits de la pêche (15 T), les boissons (4,3 T), les produits laitiers (3 T), les farines (2,2 T), les dattes (1,2 T) et autres produits alimentaires (4,6T), précise l’ONSSA dans un communiqué.

En effet, les actions de contrôle réalisées soit en commission mixtes provinciales ou par les services de l’ONSSA seuls ont concerné 26.375 T de produits alimentaires d’origine animale et végétale et ont abouti au retrait du circuit de commercialisation de 68,3 T de produits impropres à la consommation soit 0,2 % du total contrôlé, fait savoir l’ONSSA.

Ainsi, sur le marché local, les services de contrôle de l’ONSSA ont réalisé 4.416 visites d’inspections, dont 2.777 en commission, tandis que quelque 392 prélèvements d’échantillons aux fins d’analyses ont été opérés et 28 procès-verbaux de constatations directes d’infraction ont été établis.

En outre, 7.182 actions quotidiennes de sensibilisation en matière d’entreposage des produits alimentaires, du respect des conditions d’hygiène, d’étiquetage et de présentation des produits alimentaires ont été également menées au profit des consommateurs et des opérateurs durant ce premier tiers du mois sacré du Ramadan, ajoute le communiqué.

A l’importation, 106.615 T de divers produits alimentaires ont fait l’objet de contrôle par les services compétents de l’office aux différents postes frontaliers. A l’issue de ces contrôles, 32 T de fruits frais ont été refoulées pour non-conformité aux normes réglementaires en vigueur.

Durant les dix premiers jours du mois sacré de Ramadan de l’année précédente, 205 T avaient été saisies et détruites, rappelle la même source.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *