Rappel des lots de «Methotrexate» injectable sur le marché national

Rappel des lots de «Methotrexate» injectable sur le marché national

Le rappel de médicaments se poursuit au Maroc. Les laboratoires Maphar ont procédé récemment à un rappel de tous les lots de spécialité «Methotrexate» injectable 5mg/ 2Ml boîte d’une ampoule et «Methotrexate» injectable 25 mg/ML boîte d’une ampoule. Les pharmaciens qui disposent de ces spécialités sont tenus impérativement de les renvoyer à leurs fournisseurs. Ce rappel qui a été déclenché le 13 avril 2011 «fait suite à l’identification au cours d’une investigation interne de particules de verre dans un nombre très limité de flacons de ces deux spécialités, conservés dans l’échantillothèque du site fabricant en Europe», indique une lettre de Rachid Lamrini, pharmacien responsable des laboratoires Maphar adressée  à l’ensemble des professionnels de la santé. Et d’ajouter «dans l’état actuel des recherches, il semble que l’apparition de particules au cours du temps soit liée à un phénomène de délamination de la surface interne du flacon de verre. La réaction pourrait être une réaction lente avec la composition de la solution (ph alcalin, composition chimique) au cours du temps ( constaté après 15 mois ou plus)». Quant à la date de remise sur le marché de ces deux spécialités pharmaceutiques, aucune date n’a encore été annoncée. Le Methotrexate Bellon 5 mg et 25 ml solution injectable est un agent de la classe des anti-métabolites utilisés dans le traitement de certains cancers et dans les maladies auto-immunes. Le Méthotrexate est aussi prescrit pour traiter des affections non cancéreuses dues à une anomalie de l’immunité : polyarthrite rhumatoïde y compris l’arthrite rhumatoïde juvénile polyarticulaire, psoriasis, maladies auto-immunes. Il permet ainsi de réduire la douleur et le gonflement des articulations, améliorer les capacités fonctionnelles et retarder les dommages à long terme causés par l’inflammation des articulations.
Quant aux risques de ce médicament, le laboratoire rassure les citoyens en précisant «qu’aucune réclamation ni cas de pharmacovigilance relatif à la présence de particules dans les lots commercialisés de Methotrexate n’a été reporté au Groupe Sanofi-Aventis». Un avis partagé par le ministère de la Santé qui tient à souligner que cette spécialité ne constitue aucune menace pour la santé des Marocains. Pour sa part, le Centre antipoison du Maroc (CAPM) a précisé que «Ce médicament qui est présent sur le marché depuis plusieurs années a fait l’objet de plusieurs études. Il n’y a aucun problème avec la molécule. Le rappel ne concerne que la forme injectable. La forme orale est toujours commercialisée». Et d’ajouter que «le retrait d’un médicament du marché a lieu lorsque le médicament présente des risques pour la santé. Par contre, le rappel de lots d’un médicament a lieu quand il n’est pas conforme aux normes de fabrication. Les raisons peuvent être un défaut de conditionnement, d’emballage tel qu’une écriture illisible». Le CAPM tient à préciser que tout médicament doit être pris avec précaution à des doses biens prescrites.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *