Rassemblement à Casablanca devant la stèle commémorative des attentats du 16 mai

Au cours de cette manifestation commémorative, organisée 3 ans après les attaques terroristes du 16 mai qui avaient frappé cinq sites de la métropole, faisant 45 morts et une centaine de blessés, les participants ont scandé des slogans rejetant la violence, le terrorisme et l’obscurantisme et appelant à la tolérance, à la coexistence et à la paix.

 »Tous unis contre le terrorisme »,  »Terroriste, le Maroc est un grand pays »,  »Terroriste vas-t-en, le Maroc n’est pas ta patrie »,  »Pour ne pas oublier » et  »Le Maroc pays de la tolérance », figurent parmi les slogans qu’on pouvait lire sur des pancartes’.

Dans une brève allocution, au nom des associations participantes, les organisateurs ont appelé à une mobilisation générale de toutes les composantes de la société civile pour contrecarrer les courants de la haine, du racisme, de  la violence et de l’ostracisme qui veulent semer le terrorisme et la discorde.

Tout en se félicitant de la mobilisation de la jeunesse marocaine qui fait montre de patience et de confiance en un avenir rayonnant d’un Maroc nouveau et moderne, ils ont réaffirmé l’attachement du peuple marocain aux valeurs de la tolérance et de la coexistence et leur opposition à tout ce qui peut porter atteinte à la sécurité et à la stabilité du Royaume.

Dans une déclaration à la MAP, Mme Souad Khammal, présidente de l’association des victimes du 16 Mai et doublement endeuillée par la perte de son époux Abdelouahed et son fils Taieb, a exprimé ses remerciements à SM le Roi Mohammed VI et au peuple marocain qui soutiennent les familles des victimes dans le malheur, surtout psychologique, qu’elles vivent encore suite à la disparition tragique de leurs proches.

Pour sa part, Mme Nezha Skali, députée et membre du bureau politique du Parti du Progrès et du socialisme (PPS), s’est félicité la présence massive des  jeunes à ce rassemblement, tout en les appelant à rester vigilant pour que de telles tragédies ne se reproduisent plus.

Elle s’est dit convaincue que cette jeunesse ne ménagera aucun effort pour préserver son pays connu pour le respect de l’Autre et des valeurs de la liberté, de la tolérance et de la démocratie.

Plusieurs manifestations ont été organisées, dans différentes villes du Royaume, au cours desquelles la jeunesse marocaine et l’ensemble du peuple marocain, a exprimé leur rejet catégorique du terrorisme et de la violence sous  toutes leurs formes.

Des activités intellectuelles, éducatives et de communication initiées sous le thème "Non au terrorisme, oui à la vie" ont eu lieu pour réaffirmer l’attachement du peuple marocain aux valeurs de démocratie, de dialogue, de sécurité de la patrie et de la fierté de lui appartenir.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *