Rassemblement du PJD à Nador

Sous le signe «la moralisation de l’action politique, base d’un développement global», le parti de la justice et du développement (PJD) a organisé dimanche un meeting populaire à Nador, en présence du secrétaire général du parti, Abdelkrim El Khatib.
L’assistance était composée des membres du secrétariat général du parti ainsi que des représentants des formations politiques, des organisations syndicales et des associations à Nador. Ainsi, le parti désormais connu par «les islamistes modérés» s’engage dans l’activité pré-éléctorale marquant sa présence par des réunions et des rencontres à travers différentes provinces du royaume, à l’instar des autres composantes du champ politique national.
Lors de ce meeting, M. El Khatib a rendu hommage à la ville de Nador. Cette ville qui, a-t-il dit, a ouvert ses portes aux membres du mouvement de la résistance pour abriter par la suite le premier commandement de l’armée de libération.
Cette ville du nord du royaume, a-t-il ajouté, a également joué un rôle prépondérant en matière de fourniture d’armes aux membres de l’armée de libération au Maroc que ceux de l’armée de libération de l’Algérie. Le vieux routier de la politique marocaine a mis en exergue l’esprit de sacrifice dont ont fait montre les habitants du Rif pour le retour de feu S.M. Mohammed V de l’exil et le recouvrement de l’indépendance du pays.
Le secrétaire général-adjoint du parti, Saad eddine Othmani, a pour sa part insisté sur l’importance des prochaines élections. Il a indiqué à propos des prochaines échéances électorales, que seule une participation massive, empreinte de sens de responsabilité serait capable de réduire les actes de «malversation et de corruption» et de garantir des élections honnêtes. Il faut dire que c’est également l’espoir affiché par tous les Marocains concernant ces élections, attendues avec impatience. Vivement le mois de septembre.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *