Réaction des partis politiques

Plusieurs responsables de partis politiques et d’associations de défense des droits de l’Homme ont exprimé leur indignation après le meurtre de deux citoyens marocains de confession juive, récemment à Casablanca et Meknès. Dans une déclaration à la deuxième chaîne de télévision nationale « 2M », diffusée, dimanche soir, le Secrétaire général du Parti de l’Istiqlal (PI), M. Abbas El Fassi a fustigé avec force ces agressions qui ont coûté la vie, jeudi, à Casablanca à Albert Rebibo, et samedi, à Meknès, à Elie Afriat, ajoutant que s’il s’avère que ces crimes sont liés à l’extrémisme religieux, la condamnation sera alors absolue, car, a-t-il dit, il s’agit de deux citoyens marocains jouissant des mêmes droits et ayant les mêmes devoirs que leurs compatriotes. De son côté, le Secrétaire général du Mouvement national populaire (MNP), M. Mahjoubi Aherdane a appelé au rejet de tels actes ignobles, ajoutant que le respect des autres religions et la coexistence pacifique font partie des traditions de la société marocaine. De son côté, le bureau politique du Parti du Progrès et du socialisme (PPS) a condamné avec force ces crimes, dans un communiqué publié lundi par le quotidien « Al Bayane ». Le bureau politique du PPS a également souligné la nécessité de « faire toute la lumière sur ces deux meurtres », appelant à l’intensification de la vigilance pour « préserver la paix et la stabilité sociale et les protéger contre les assauts dont elles peuvent faire l’objet ». « Le peuple marocain, peuple ouvert, civilisé et tolérant, a constamment vécu dans la convivialité avec l’ensemble des composantes de la société dont la communauté juive, dans la paix et le respect mutuel », lit-on dans le communiqué.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *