Réaménagement de la gare maritime de Nador

La gare maritime du port de Nador, dont les travaux d’aménagement s’achèveront fin juin, pourra recevoir 4 ferries à la fois, soit une capacité de réception d’environ 6000 passagers et 1500 voitures par arrivage, a indiqué M. El Habib Hannouch, directeur régional de l’Office d’exploitation des ports (ODEP) à Nador.
Le réaménagement de la gare maritime, a affirmé M. Hannouch, fait suite au développement constant du trafic des passagers qui a atteint, durant l’année 2001, le potentiel de l’hinterland du port de Nador, soit quelque 706.000 passagers et 150.000 voitures. Cette progression, a-t-il noté, a incité l’Office d’exploitation des ports à programmer la réalisation d’une nouvelle gare maritime et de deux nouveaux postes car-ferries avec un coût global estimé à 200 millions de dirhams.
La gare maritime dont l’aménagement a nécessité des crédits de l’ordre de 65 millions de dirhams, a-t-il précisé, disposera, dans sa phase finale, de divers équipements nécessaires au traitement du trafic des passagers. Les travaux portent sur la réalisation d’un bâtiment hall d’accueil et d’embarquement d’une superficie couverte de 3.400 mètres carrés, d’une zone couverte en charpente métallique de 7000 mètres au sol, d’une passerelle de 275 mètres de longueur pour recevoir les piétons en toute sécurité et confort ainsi que d’un centre commercial de 240 mètres carrés de surface.
Cette nouvelle gare maritime, a-t-il poursuivi, sera dotée également d’un bâtiment d’exploitation d’une superficie de 340 m2, d’un autre bâtiment abritant des locaux des services de la sûreté nationale et des douanes d’une superficie de 200 mètres carrés ainsi que de 5 blocs sanitaires s’étalant sur 550 mètres carrés.
Les travaux d’aménagement du 3ème poste car-ferries, débutés en septembre 2000 avec des crédits de l’ordre de 85 millions de dirhams, portent sur la construction d’un quai d’accostage de 170 mètres à -7 hydro, d’un quai de fond de darse de 85 mètres à -7 hydro, d’un terre-plein sur la mer de 3,5 hectares, d’une protection des terre-pleins par un cavalier en enrochements sur 500 ml, le dragage de 90.000 m3 de matériaux, la viabilisation des quais et terre-pleins ainsi que l’équipement des nouveaux quais en défense et pollards. Il est à souligner que le port de Nador connaît une intense activité pendant les opérations de transit des Marocains résidant à l’étranger pendant les vacances. Avec le réaménagement de cette gare maritime, les opérations de transit se dérouleront dans de meilleures conditions.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *