Réception en l’honneur du gouvernement sortant

Dans une allocution improvisée à l’occasion de la sa mission, Abderrahmane Youssoufi a affirmé qu’après le départ du gouvernement d’alternance, la marche d’édification et de réformes va se poursuivre avec le gouvernement de Driss Jettou. Le Grand Cordon du Wissam Al Arch qui m’a été remis, aujourd’hui, par Sa Majesté le Roi est une distinction pour l’ensemble de l’équipe gouvernementale et un hommage à son action, à son abnégation et à l’engagement dont elle a fait preuve dans l’accomplissement de sa mission, a-t-il annoncé. «Nous avons accompli au mieux notre mission et notre bilan est satisfaisant», a dit M. Youssoufi qui s’est félicité des résultats des élections législatives, considérées comme le premier scrutin transparent et crédible au Maroc» qui vient couronner l’action positive du gouvernement d’alternance.
La désignation de M. Jettou pour garantir la continuité des réformes entamées est un signe de bon augure, a-t-il souligné. Dans une allocution au nom des membres du gouvernement sortant, Mohamed Achaâri a loué les nobles qualités de M. Youssoufi et son abnégation au service de la nation. Il s’est félicité des réalisations accomplies par le gouvernement d’alternance, estimant que les réformes menées au Maroc durant les cinq dernières années étaient sans «précédent».
Dans une déclaration à la presse, Nouzha Chekrouni s’est déclarée fière de l’expérience d’alternance, formant le souhait de voir le prochain gouvernement assurer la continuité en oeuvrant pour le développement du Maroc. De son côté, Abdelhamid Aouad, a rappelé les réformes entreprises par le gouvernement sortant qui a pu réaliser un saut qualitatif au niveau de la consécration des valeurs de démocratie et de dialogue. Thami Khyari, qui a loué les qualités de M. Youssoufi, a estimé que le gouvernement d’alternance, «l’un des plus importants dans l’histoire du Maroc», a permis de tourner la page du passé et de mettre fin aux dysfonctionnements des expériences antérieures.
Pour sa part, Mohamed Aujjar a souligné que l’expérience d’alternance a constitué un saut qualitatif dans le processus de démocratisation, de consécration des droits de l’homme et de réforme dans plusieurs domaines. Au terme de cette cérémonie, les membres du Gouvernement sortant ont offert un présent symbolique à M. Youssoufi.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *