Récupération de l’argent volé et arrestation de deux individus

Récupération de l’argent volé et arrestation de deux individus

Presque la totalité des 3,17 millions de dirhams subtilisés lors d’un hold-up perpétré, mardi dernier, par un quatuor à l’agence bancaire d’Attijariwafa bank du quartier La Villette, préfecture de Hay Mohammadi-Aïn Sebaâ à Casablanca, a été récupérée, apprend-on auprès d’une source judiciaire. La même source a affirmé qu’à ce propos deux jeunes hommes, qui n’avaient pas eu de relation directe avec les auteurs du braquage, ont été arrêtés. Comment ? Toujours selon la même source policière, les coupables semblent avoir abandonné le deuxième sac en plastique bourré de plus d’une centaine de millions de centimes après avoir perdu le premier. Un jeune homme, cordonnier de son état, qui passait l’aurait saisi. Remarqué par un autre jeune homme, il a fini par lui verser une somme de dix mille dirhams. Tous les deux ont été observés par un troisième individu qui a alerté la police bien que ce dernier ait reçu 500 dirhams pour garder le silence. Informés, les enquêteurs de la PJ de Hay Mohammadi-Aïn Sebaâ qui se chargent de l’affaire n’ont pas perdu la moindre seconde pour arrêter le cordonnier qui a mis la main sur l’argent et sur le deuxième individu qui a reçu les dix mille dirhams. Dans cette opération, la police a récupéré, selon une source proche de l’enquête policière 1,33 million de dirhams. L’affaire remonte au 27 mai, vers 12 h 45 quand quatre individus, cagoulés et armés de coutelas et de bombes lacrymogènes, ont fait irruption dans l’agence bancaire précitée. Après avoir ligoté les mains des employés, dont le directeur de l’agence, et des clients par du fil plastique, ils ont rempli deux sacoches avec une somme de l’ordre de 3,17 millions de dirhams. Seulement, l’un des clients qui était à la banque a pu dénouer le fil en plastique et suivre, à bord de sa R19, les coupables qui sont toujours en cavale. Heurtée par l’automobiliste courageux, la bande a abandonné la première sacoche garnie de 1,61 millions dirhams.
L’enquête est toujours en cours pour identifier les auteurs du hold-up et tirer toute l’affaire au clair.   

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *