Refoulement d’Oujda de 570 émigrés clandestins entre 1er et le 16 février

Selon un bilan dressé par ces mêmes services, 376 subsahariens, 130 algériens, 52 indiens, 1 bengalais, 9 pakistanais et 2 syriens ont été refoulés après s’être introduits dans le royaume via l’Algérie.

Les mêmes sources indiquent par ailleurs que cinq africains ont été arrêtés pour possession d’attestations falsifiées du bureau du Haut commissariat de l’ONU chargé des réfugiés à Rabat.

L’enquête a révélé que ces immigrés se sont procurés lesdits faux documents dans la ville algérienne de Maghnia, par le biais d’individus de nationalité algérienne en contrepartie de sommes d’argent.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *