Région de l’Oriental : Des pompes à insuline pour les diabétiques

Région de l’Oriental : Des pompes à insuline pour les diabétiques

L’offre médicale en Oriental a été renforcée et améliorée avec la mise à la disposition des diabétiques issus de la région de pompes à insuline en conformité avec les normes scientifiques requises.

La première pompe à insuline dans la région de l’Oriental a été présentée, lors d’un colloque scientifique, fin janvier, organisé au Centre hospitalier universitaire (CHU) Mohammed VI d’Oujda, sous la supervision du professeur Hanane Latrache, chef du service d’endocrinologie et diabétologie. En présence de nombreux médecins spécialistes du diabète exerçant dans la ville d’Oujda et de médecins-internes relevant du service, ce colloque a été consacré à prendre connaissance des techniques et nouveautés dans le traitement du diabète à l’échelle mondiale.

Ce colloque scientifique, auquel a participé une équipe d’experts français en la matière, dont un staff médical et paramédical, a été émaillé par le test de la première pompe à insuline sur une fille de douze ans atteinte de diabète de type 1. La pompe à insuline est une méthode modèle de traitement du diabète de type 1, à condition que le patient fasse preuve de discipline et soit parfaitement conscient de la nature de sa maladie, indique un communiqué du CHU, transmis à la MAP, précisant que ce type de traitement ne peut être recommandé que sur l’avis d’un médecin spécialiste.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *