Règles d’or pour réussir un événement professionnel

Organiser une conférence, une convention ou un colloque peut sembler assez simple. Pourtant, la réussite de tels événements implique de suivre des règles bien précises.
La première étape dans l’organisation d’un événement est la définition du public visé. On ne dit pas la même chose quand on s’adresse à ses clients, à ses partenaires ou à ses cadres en interne. Il faut ensuite trouver la thématique. «Trouver un bon sujet et un bon titre sont bien souvent la clé de la réussite d’un événement», insiste Arnauld du Moulin de Labarthète, responsable de l’organisation de conférences et colloques chez BNP Paribas et chez Demos et auteur de l’ouvrage «La Communication événementielle», paru aux éditions Demos. «Pour cela, il ne faut pas chercher à traiter des thèmes déjà à la mode au moment de la préparation de l’événement mais s’efforcer de trouver les sujets qui vont monter en puissance dans les prochains mois».
Tout aussi important est le choix de l’intervenant. En général, pour un colloque en interne, il est conseillé de faire appel à une personne extérieure à l’entreprise, de préférence connue. A l’inverse, l’intervention d’une personne de la société est plus appropriée pour un événement à destination de ses clients. «Ce que les cadres préfèrent, ce sont les managers d’autres entreprises qui apportent un regard extérieur à leur organisation interne. C’est d’autant plus intéressant que faire appel à ces personnes est souvent moins onéreux que de solliciter un professeur ou un journaliste. Généralement, le dirigeant de l’entreprise invite un de ses homologues. A charge éventuellement pour lui d’intervenir à son tour par retour d’ascenseur», ajoute Arnauld du Moulin de Labarthète.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *