Régularisation de 5.742 immigrés en situation illégale au Maroc et acceptation de 549 demandes d’asile

Régularisation de 5.742 immigrés en situation illégale au Maroc et acceptation de 549 demandes d’asile

Le nombre des demandes acceptées de régularisation de la situation administrative des étrangers en situation illégale au Maroc s'élève, selon les résultats provisoires de l'opération extraordinaire de régularisation, à 5.742 demandes, soit 32% du total des demandes enregistrées. 

Le nombre des demandes de régularisation acceptées a atteint 3.075 demandes pour les hommes contre 2.667 pour les femmes, selon des données présentées mercredi 10 septembre 2014, par Mohamed Youssef, le représentant du ministère de l'Intérieur, lors d'une journée d'étude autour de la nouvelle politique nationale d'immigration et d'asile, organisée par le ministère Chargé des Marocains résidant à l'étranger et des affaires de la migration, en collaboration avec la Délégation Interministérielle aux Droits de l'Homme et le Conseil national des droits de l'Homme.



Selon les mêmes données, le nombre des demandes enregistrées a atteint, au 9 septembre en cours, 17.757 demandes formulées par des citoyens en provenance de 101 pays étrangers dont 5.488 sont des femmes.

 Concernant les résultats des demandes d'asile, le directeur des affaires consulaires au ministère des affaires étrangères et de la coopération, Mustapha El Bouazzaoui, a annoncé l'acceptation de 549 demande, dont 168 demandes formulées par des femmes et 134 par des mineurs.

Par ailleurs, la première phase de dérivation des cartes de réfugiés a concerné 21 nationalités, dont 47,8% en provenance de la Côte d'Ivoire, 23,3% de l'Irak, 6,31% de la Palestine, au moment où les femmes ont représenté 30,32% des personnes reconnues comme réfugiées, jusqu'au juillet 2014. 

La deuxième phase de l'opération, débutée le 23 juillet et toujours en cours, a concerné les demandeurs d'asile en provenance de la Syrie et a examiné 268 situations dont 47 concernent des mineurs et 11,56% des femmes.



Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *