Rencontre à Rabat consacrée à la préparation des épreuves du baccalauréat en juin 2018

Rencontre à Rabat consacrée à la préparation des épreuves du baccalauréat en juin 2018

L’Académie régionale de l’Education et de la Formation (AREF) de Rabat-Salé-Kénitra a organisé une rencontre élargie consacrée à l’examen des différents dispositifs de préparation des épreuves du baccalauréat prévues en juin 2018, conformément au cahier des procédures de l’organisation des épreuves du baccalauréat, publié le 27 avril dernier.

Présidée par le directeur de l’AREF de Rabat-Salé-Kénitra, Mohamed Aderdour, cette rencontre, qui s’est déroulée samedi avec la participation des directeurs provinciaux, des chefs de départements à l’Académie et des directions provinciales ainsi que des présidents des centres d’examen au niveau de la région, a été marquée par la présentation des aspects organisationnels et méthodologiques liés à l’organisation des épreuves du baccalauréat, y compris la correction et le calendrier des examens pour tous les cycles et les branches. Cette rencontre vise, également, à adopter un plan unifié au niveau de la région pour garantir le déroulement des différentes opérations dans de meilleures conditions et assurer la coordination et l’examen de toutes les mesures susceptibles de gérer les différentes opérations, relève le communiqué, faisant savoir que ce conclave constitue aussi une occasion pour détecter les problèmes et trouver les solutions appropriées en temps opportun afin d’améliorer les bonnes pratiques en la matière.

Dans une allocution de circonstance, le directeur de l’académie a appelé à respecter les dispositions du cahier des procédures de l’organisation des épreuves du baccalauréat et des délais et à déterminer les responsabilités des différents intervenants, tout en évoquant les aspects relatifs à la sécurité durant toutes les étapes en coordination avec les autorités concernées. Il a, dans ce sens, souligné la nécessité de multiplier les réunions de concertation avec tous les intervenants dans ce processus au niveau des institutions, tout en passant en revue les différentes statistiques et les chiffres liés au nombre de candidats, les dates d’examen et de correction, ainsi que certaines nouveautés contenues dans le cahier des procédures. Pour sa part, le chef du centre régional du système d’information a présenté un exposé autour du programme relatif à la gestion des centres d’examen et des centres de correction, visant à unifier les interventions des présidents des centres, en particulier l’élaboration des sujets des épreuves, les certificats médicaux et les cas de fraude.

A cette occasion, les chefs de centres, qui ont exprimé leur détermination à assurer le succès de cette échéance nationale, ont reçu un pack contenant les moyens à même de permettre la mise en œuvre du cahier des procédures tels le guide du président du centre d’examen, le guide du président du centre de correction, le guide de l’observateur et le guide national de correction et des notes, ainsi qu’une copie de la loi relative à la fraude et le guide du candidat.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *