Rencontre sur les métiers traditionnels dans le monde arabe

Cet atelier, initié par l’Organisation arabe pour l’éducation, la culture et les sciences (ALESCO) et l’Organisation islamique pour l’éducation, les sciences et la culture en collaboration avec le Ministère du Tourisme, de l’artisanat et de l’économie sociale, a pour principal objectif de dégager une vision claire sur le développement qu’a connu ce secteur dans les pays arabes durant les dix dernières années afin de mettre en oeuvre des plans d’action et des stratégies globales pour le développement du secteur. Dans une allocution à l’ouverture de cette rencontre, Mohamed Moufakir, secrétaire général du ministère de Tourisme, de l’artisanat et de l’économie sociale, a indiqué que cette rencontre est une occasion pour examiner les  moyens de nature à développer le secteur de l’artisanat dans le monde arabe et   échanger les expériences entre pays.
Les métiers traditionnels disposent de grandes opportunités aussi bien dans la participation au développement du produit national brut (PNB) qu’à la  création des postes d’emploi, a-t-il estimé.
« De telles rencontres constituent une occasion idoine pour ouvrir le dialogue avec les responsables dans le secteur de l’artisanat en vue de dégager des idées et des solutions ayant pour principal objectif la protection de l’héritage patrimonial ». Pour sa part, la directrice de l’administration de la culture au sein de l’ALESCO, Rita Awad, s’est félicitée de la coopération fructueuse entre l’organisation et le ministère pour l’élaboration des stratégies visant notamment à promouvoir les industries artisanales dans le monde arabe.  Elle a cité dans ce cadre la conception, en collaboration avec le ministère marocain de l’artisanat, du plan arabe pour le développement des métiers de l’artisanat qui appelle à la protection des valeurs et des cultures arabes et à la promotion du rôle des industries artisanales dans le développement de ces pays. Les participants à cette rencontre de 3 jours devront aborder plusieurs thèmes à savoir, l’artisanat dans le monde arabe, le rôle du secteur dans le développement du tourisme culturel, la législation relative au renforcement du secteur et des personnes y travaillant, le soutien matériel que fournit l’Etat au secteur, et la commercialisation au sein et à l’extérieur du monde arabe.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *