Renforcement des opérations de contrôle

Renforcement des opérations de contrôle

Les jouets «made in China» constituent un réel danger pour nos enfants. Le ministre de l’Industrie, du Commerce et des nouvelles technologies, Ahmed Chami vient d’affirmer mardi devant la Chambre des conseillers que son département a pris des mesures pour renforcer les opérations de contrôle des jouets fabriqués en Chine. L’objectif étant d’interdire la mise sur le marché de tout produit qui ne répond pas aux normes de sécurité en vigueur.Pour cela, M.Chami a précisé que «les services du ministère procèdent au contrôle des articles importés conformément à la réglementation en vigueur et aux normes marocaines dont le nombre dépasse la centaine» et d’ajouter que «les jouets qui ne sont pas conformes à ces normes sont interdits d’entrée au Maroc». Le ministre a mis en exergue l’élaboration d’un projet de loi qui a pour finalité d’améliorer le cadre juridique régissant le contrôle de la qualité des produits et des services industriels. «Ce texte exige des producteurs et des exportateurs de s’assurer de la qualité de leurs produits et de vérifier qu’ils ne représentent aucun danger pour la santé et la sécurité des consommateurs», a-t-il précisé. Selon M. Chami, le ministère a examiné en 2007 plus de 40.960 dossiers d’exportation relatifs a des produits dont la conformité aux normes est obligatoire. Au niveau du marché intérieur, le ministre a relevé que plus de 64.000 établissements commerciaux ont déjà fait l’objet de contrôle et plus de 139 échantillons ont été envoyés dans des laboratoires pour analyse. Cela dit, ces jouets qui ont fait l’objet d’une alerte mondiale continuent d’être commercialisés dans nos magasins les plus populaires. La situation est d’autant plus préoccupante avec l’Achoura qui est l’occasion pour les enfants de se voir offrir des jouets qui proviennent de Chine. Ces jouets sont nuisibles à la santé des enfants car ils contiennent des substances chimiques qui s’accumulent dans le corps humain et qui sont susceptibles de provoquer des cancers. Pire encore, certains jouets contiennent des aimants pouvant occasionner de graves troubles de la santé si ils sont avalés . En effet, si l’enfant avale plus d’un aimant, ces derniers peuvent s’attirer mutuellement et produire des perforations qui s’avèrent mortels. Et ce n’est pas tout, d’autres jouets, appelés « Aqua Dots » qui sont en fait des billes pouvant dégager si elles sont avalées, une substance chimique entraînant des crises, un coma et même la mort. Les parents doivent se méfier des jouets fabriqués en Chine et opter pour des jouets qui portent les étiquettes «Made in France» ou «Made in Europe». Il faut également signaler que le marquage CE peut induire le consommateur en erreur dans la mesure où il signifie simplement que le fabricant désigne son produit conforme aux normes européennes ( absence de bord tranchant, limitation des risques d’indigestion) sans qu’il n’y ait aucune vérification.
Ils doivent être plus vigilants lorsqu’il s’agit de choisir des jouets de premier âge qui peuvent se mettre dans la bouche et veiller de plus en plus aux normes de sécurité et à la composition des produits.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *