Renforcement du secteur du transport à Meknès

Abdeslam Znined, ministre du Transport et de la Marine marchande a indiqué dernièrement, lors d’une réunion consacrée à l’examen du secteur du transport mixte au niveau de Meknès-Tafilalet, que le désenclavement du monde rural passe indubitablement par le renforcement du réseau du transport. Dans ce cadre, le ministre a mis l’accent sur le rôle des différents acteurs locaux dans la mise au point et l’élaboration de plans régionaux de transport à même d’évaluer les besoins et de proposer les actions à mener dans ce domaine. Au cours de cette réunion à laquelle ont pris part le wali de la région Meknès-Tafilalet, Moulay Mehdi Alaoui, les gouverneurs de la préfecture Al-Ismailia et des provinces d’El Hajeb, Ifrane, Khénifra et Errachidia, M. Znined a rappelé les efforts déployés au niveau national pour renforcer le secteur du transport rural, précisant notamment le lancement, depuis 1985, du projet du transport mixte destiné à relier plusieurs localités et à répondre aux besoins des populations rurales.
Abordant les difficultés ayant entravé cette expérience, il a notamment fait état de la concurrence déloyale menée par le phénomène du transport clandestin, indiquant que l’aboutissement des objectifs visés par le transport mixte impose l’implication des opérateurs locaux et régionaux appelés à mener des études précises sur les besoins réels des différentes localités rurales en matière de transport. Le wali et les gouverneurs des préfectures et provinces de Meknès-Tafilalet ont, par la suite, donné un aperçu sur la situation du secteur du transport dans la région et présenté, à cette occasion, les propositions des comités locaux de transport portant sur la création et l’octroi d’autorisation pour l’exploitation de nouvelles lignes reliant les différentes localités de la région.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *