Rentrée scolaire 2014-2015: 6,8 millions d’élèves en classe au Maroc

Rentrée scolaire 2014-2015: 6,8 millions d’élèves  en classe au Maroc

Quelque 6.791.000 élèves ont rejoint les bancs des écoles mercredi 10 septembre 2014. C’est ce qui ressort des statistiques du ministère de l’éducation nationale qui ont été présentées mercredi au Souverain à l’école Omar Ibn Al Khattab à M’diq à l’occasion du coup d’envoi officiel de la rentrée scolaire. Les effectifs sont en légère augmentation par rapport à l’année précédente où ils étaient 6.775.000 à être inscrits soit 16.000 élèves de plus.

Le nombre d’élèves inscrits dans le primaire se chiffre à 4.081.116. Pour l’enseignement secondaire collégial, les chiffres font état de 1.703.270 inscrits et de 1.006.726 pour l’enseignement secondaire qualifiant. L’encadrement pédagogique des élèves est assuré par 230.822 enseignants dont 126.666 exerçant au primaire, 57.300 au secondaire collégial et 46.856 au secondaire qualifiant. Pour cette rentrée scolaire, 380 enseignants du primaire ont été affectés à l’enseignement de la langue amazighe. Du côté des infrastructures, on notera que le nombre total des établissements scolaires s’est élevé à 10.667 contre 10.390 l’année précédente. L’on dénombre 7.638 écoles primaires, 1.928 établissements secondaires collégiaux et 1.101 établissements secondaires qualifiants.

Par ailleurs, une enveloppe de 2,113 MMDH a été allouée au profit des bénéficiaires de l’appui social. L’opération «Un million de cartables» profitera à 3,915 millions d’élèves dont 46 % de filles. Cette stratégie comprend également un programme de soutien financier «Tayssir» (778 millions DH), ainsi que des programmes d’amélioration des services des cantines et des internats (941 millions DH) et du transport scolaire (34 millions DH). Selon le ministère de l’éducation nationale, 1.312.991 élèves bénéficieront de l’opération de restauration et ils seront 147.210 à accéder aux internats dans le cadre de cette stratégie. Il faut aussi relever que près de 30.000 élèves bénéficieront de vélos et 59.466 auront droit au transport scolaire.

Pour ce qui est de l’enseignement post-baccalauréat, le nombre d’inscrits dans les classes préparatoires aux grandes écoles s’est chiffré à 8.486 étudiants pour l’enseignement public (27 centres) et 3.400 pour le privé (45 centres). Quant aux classes préparatoires au Brevet de Technicien Supérieur (BTS), le ministère de tutelle a recensé 4.890 inscrits pour le secteur public (33 centres) et 419 étudiants pour le secteur privé (8 centres). S’agissant de la formation professionnelle, le Maroc compte désormais 1.934 instituts, dont 10 gérés par les professionnels dans le cadre de la gestion déléguée. A noter que plus de 14 nouveaux centres ouvriront leurs portes au titre de l’année scolaire 2014-2015. Plus de 414.000 jeunes se sont inscrits dans les différents établissements au niveau national, un chiffre en hausse de 18 % par rapport à l’année 2013.

Il n’est pas inutile de rappeler que cette rentrée scolaire est marquée par deux grandes nouveautés, à savoir le lancement du Bac, professionnel et la programmation des Bacs espagnol et anglais (voir encadré p5). Cette mesure vient ainsi renforcer la politique du ministère de l’éducation nationale visant à diversifier l’offre en matière de baccalauréat international en intégrant toutes les langues étrangères adoptées dans le curriculum marocain.

Les nouveautés de la rentrée

L’une des grandes nouveautés est sans conteste l’entrée en vigueur du  Bac professionnel. Celui-ci portera sur 4 filières, à savoir : la maintenance industrielle, l’industrie mécanique, la construction aéronautique et la conduite d’une exploitation agricole. Ces différentes filières ont été créées dans les académies régionales du Grand Casablanca, de Rabat-Salé-Zemmour-Zaër, du Gharb-Cherarda-Béni Hsein et de Tanger-Tétouan.

En lançant le Bac professionnel, le gouvernement espère rehausser le niveau des entreprises, stimuler la compétitivité et   développer l’économie nationale. Ce nouveau diplôme qui se préparera sur 3 années permettra aux futurs bacheliers d’augmenter leurs   chances  de s’insérer dans la vie professionnelle. Les autres nouveautés portent sur les sections internationales du baccalauréat marocain options «anglais» et «espagnol» au titre de la rentrée 2014-2015.

Cette initiative  vise à améliorer la maîtrise des élèves des langues étrangères. Les élèves pourront obtenir un baccalauréat national marocain avec la mention section internationale- option français ou anglais ou espagnol.

Les troncs communs englobent deux classes de tronc commun sciences et tronc commun lettres et sciences humaines pour les options «anglais» et «espagnol» réparties sur deux options.

La première option «anglais» sera disponible dans un seul lycée qualifiant public situé au niveau de chacune des académies des régions de Rabat-Salé-Zemmour-Zaër, du Grand Casablanca et de Tanger-Tétouan, alors qu’un seul lycée qualifiant public sis à l’académie de la région Tanger-Tétouan et un autre à l’académie de la région de l’Oriental seront concernés par le baccalauréat option «espagnol». Ce projet pilote sera par la suite généralisé à d’autres établissements à partir de la rentrée 2015-2016.

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *