Retraite : 7.200 établissements adhérents aux régimes complémentaires

Retraite : 7.200 établissements adhérents aux régimes complémentaires

Le nombre d’établissements adhérents aux deux principaux régimes complémentaires, à savoir la Caisse interprofessionnelle marocaine de retraites ( CIMR) et le Régime collectif d’allocation de retraite – régime complémentaire (RCAR-RC) a atteint le chiffre de 7.200 en 2017, ce qui représente une augmentation de 1,2% par rapport à l’année 2016. C’est ce qu’indice ‘Autorité de contrôle des assurances et de la prévoyance sociale (ACAPS) dans son rapport sur le secteur de la prévoyance sociale au titre de l’année 2017. Ainsi, le nombre d’adhérents de la CIMR a enregistré durant l’exercice 2017 une hausse de 2%, passant à 6.700 établissements contre 6.500 une année auparavant. Ils représentent 94 % de l’ensemble des adhérents des régimes complémentaires. Les entreprises évoluant dans le secteur du commerce représentent 41,6% des entreprises du secteur privé adhérentes à la CIMR, suivies par celles opérant dans les industries manufacturières et les services avec respectivement 15,8 et 13,5%. Les entreprises adhérentes à la CIMR ne représentent que 3,1% de l’ensemble des employeurs privés affiliés à la CNSS. Ce sont les entreprises opérant dans les activités financières et d’assurance qui ont la proportion la plus élevée des entreprises adhérentes à une retraite complémentaire auprès de la CIMR avec un taux de 12,7%, suivies par celles des secteurs des industries manufacturières et du transport et entreposage avec respectivement 6,5 et 5,3%.

Hausse de 4,4% des actifs  cotisants de la CIMR
Pour ce qui est des actifs cotisants, l’ACAPS signale que ceux de la CIMR, qui représentent 92,7% de l’effectif global des trois régimes complémentaires, ont vu leur nombre progresser au cours de 2017 de 4,4% par rapport à 2016, passant de 333.600 à 348.200 actifs cotisants. Ceux du RCAR-RC et d’Attakmili représentent respectivement 6,6% et moins de 1% de l’effectif global des cotisants des trois régimes. Ils ont enregistré une évolution annuelle moyenne sur la période de 8,0 et 6,6% respectivement. Par ailleurs, 28,1% des actifs cotisants de la CIMR sont des salariés des entreprises évoluant dans le secteur de l’industrie manufacturière. Viennent ensuite les salariés des entreprises du commerce et des activités financières et d’assurance avec respectivement 23,6 et 14,1%. Parmi les actifs cotisants de la CNSS, ce sont ceux du secteur des activités financières et d’assurance qui ont la plus grande proportion en termes de couverture complémentaire auprès de la CIMR avec 59,3%, suivis par les actifs cotisants des secteurs de transport et entreposage et de commerce avec respectivement 38,2 et 15,9%. La démographie de la CIMR fait ressortir un âge moyen de 39,8 ans pour les hommes et 37,4 ans pour les femmes.

176.100 bénéficiaires du RCAR-RC et de la CIMR
L’effectif global des bénéficiaires du RCAR-RC et de la CIMR a atteint 176 100 personnes, en évolution annuelle moyenne de 3,7% sur la période 2013-2017. Cet effectif est réparti entre 72,8% de retraités principaux, 26,9% de conjoints et 0,3% d’orphelins. Les bénéficiaires relevant de la CIMR représentent 97% de cet effectif. Cette proportion, autant que celle relative aux actifs cotisants, s’explique par l’ancienneté du régime par rapport au RCAR-RC (1949 contre 1993), et par l’importance des populations entrant dans leurs champs de couverture. Le niveau du salaire exigé pour bénéficier de la couverture du RCAR-RC peut également expliquer cette proportion. L’âge moyen des retraités principaux des deux régimes se situe à 68,3 ans pour les hommes et 66,2 ans pour les femmes, représentant 16,3% de l’ensemble des retraités. La proportion des retraités de sexe féminin se situe à 16,6% des retraités de la CIMR et à 8,8% de ceux du RCAR-RC. Les conjoints bénéficiaires d’une pension de réversion des deux régimes ont atteint en 2017 un effectif global de 47.400 personnes dont 98,7% de veuves avec un âge moyen de 68,3 ans. A noter que 99,5% de cette population relèvent de la CIMR

CIMR : 2,8 actifs cotisants pour un retraité
Le rapport démographique des deux régimes CIMR et RCAR-RC se situe en 2017 respectivement à 2,8 et 5,2 actifs cotisants pour un retraité contre 2,9 et 12,5 en 2013. Le rapport démographique du RCAR-RC a enregistré une baisse drastique durant les cinq derniers exercices. Cette situation s’explique en raison d’une forte augmentation du nombre des départs à la retraite depuis 2013. Pour sa part, le rapport démographique de la CIMR est resté stable sur la période. L’amélioration des rapports démographiques des deux régimes reste tributaire de l’évolution future de leurs nouvelles adhésions compte tenu de leur caractère facultatif.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *