Rétrospective 2018 – Acte terroriste : Le drame d’Imlil crée l’émoi

Rétrospective 2018 – Acte terroriste : Le drame d’Imlil crée l’émoi

Imlil, ce village à proximité de Marrakech a toujours été une destination favorite pour les randonneurs.

Toutefois, le chemin menant au Mont Toubkal est désormais connu de tous après le crime barbare qui s’est produit et a coûté la vie à deux jeunes aventurières étrangères. Luisa Vesterager Jespersen, d’origine danoise et son amie norvégiène Maren Ueland ont été sauvagement tuées la nuit du 16 au 17 décembre par quatre hommes appartenant à une cellule inspirée par l’idéologie du Groupe Etat islamique. Le Bureau central d’investigations judiciaires (BCIJ) a mobilisé ses équipes pour retrouver les mis en cause.

Les 4 impliqués dans cet acte terroriste ont été sitôt interpellés. Quatorze autres personnes ont également été appréhendées pour leurs liens présumés avec les suspects directs. Cet acte sauvage n’a fait que renforcer l’unité nationale autour de valeurs communes ayant marqué de tout temps le Maroc. Partis politiques, acteur sociétés civiles, Marocains de toute confession et résidents étranger ont organisé des marches pacifiques dans les différentes villes du Royaume pour dénoncer cette barbarie.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *