Rétrospective 2018 – La fille aux tatouages : Le vrai du faux

Rétrospective 2018 – La fille aux tatouages : Le vrai du faux

Cette affaire a créé l’émoi et la stupéfaction sur les réseaux sociaux en plein mois d’août. Khadija, 17 ans, a été kidnappée, violée, tatouée de force et martyrisée pendant plusieurs semaines par un groupe d’hommes.

Selon ses dires, la jeune fille a été enlevée devant le domicile de sa tante à Fqih ben Saleh par des jeunes. Sur son corps, elle présente des traces de brûlures de cigarettes et des tatouages profonds en forme de symboles et des dessins. Ce que l’on sait c’est que la jeune fille s’est rendue elle-même chez les gendarmes, pour dénoncer ces tortionnaires et raconter le calvaire qu’elle a vécu. Dans cette affaire, 12 personnes ont été interpellées par les autorités. Émues par son histoire, plusieurs associations se sont proposées de soigner la jeune fille.

Plusieurs versions sur la véracité des propos de la jeune fille ont alors vu le jour, notamment sur ses tatouages qui pourraient remonter à plusieurs mois antérieurs au fait. En attendant que la justice se prononce définitivement, l’affaire continue de diviser les Marocains….

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *