Réunion de coordination : Une rentrée sur les chapeaux de roue

Réunion de coordination : Une rentrée sur les chapeaux de roue

Après les deux discours royaux phares ayant rythmé l’été 2018, le département de Saïd Amzazi s’est résolument mis au travail. En fin août dernier, le ministre de tutelle a présidé, à Rabat, une rencontre de coordination avec différents intervenants dans le secteur de l’éducation. 

Amzazi se met à l’exécution

Lors de cette rencontre, le ministre de l’éducation nationale, de la formation professionnelle, de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique a mis l’accent sur la nécessité de mettre en œuvre les orientations royales véhiculées dans les discours des 29 juillet et 20 août. Celles-ci focalisent, d’ailleurs, dans le premier sur la consolidation des programmes d’appui et de protection sociale.

Quant au deuxième, il souligne notamment l’importance de l’adaptation des offres de formation aux besoins du marché du travail. Le souci de M. Amzazi étant de lancer les projets prioritaires censés concrétiser ces orientations royales. Pour ce faire, une mouture est supposée être conçue.

Un plan d’action tous azimuts

La réponse aux directives royales se fera, selon le ministre, sur la base d’un plan d’action consacré à chaque secteur de son département.

Le tout sur fond des Hautes orientations royales et la Vision stratégique de la réforme 2015-2030. Ce plan est, au sens de M. Amzazi, censé être établi dans les plus brefs délais selon une approche intégrée tout en tenant compte  de l’unité du système éducatif. Ce programme fera, selon le ministre, l’objet de suivi et d’évaluation réguliers. L’approche de la bonne gouvernance, l’efficacité des réalisations et la présence effective sur le terrain ainsi que la reddition des comptes ont également été soulevées par le ministre lors de la rencontre. Un événement tenu avec la participation de Mohammed Rherras, secrétaire d’Etat chargé de la formation professionnelle, et Khalid Samadi, secrétaire d’Etat chargé de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique. Cette rencontre s’est également déroulée en présence de la directrice de l’Office de la formation professionnelle et de la promotion du travail, des présidents des universités, inspecteurs généraux, directeurs d’agences nationales et de l’ensemble des responsables centraux et régionaux relevant des différents secteurs du ministère.      

Florilège des instructions d’Amzazi

Le ministre a saisi son passage pour mettre l’accent sur la nécessité d’appliquer la révision des manuels scolaires. Il a également été question d’enseignement préscolaire.

A cette occasion, M. Amzazi a appelé les participants à l’événement à s’engager dans la mise en œuvre de la généralisation de cette éducation. Le ministre a également mis l’accent sur la nécessité d’activer le statut des cadres des académies régionales de l’éducation et de la formation et d’imposer la discipline. A propos de la formation professionnelle, M. Amzazi s’est exprimé, entre autres, sur l’attractivité de cette filière et une réflexion consacrée à une carte de formation destinée à développer les options d’avenir tout en invitant à finaliser la révision du système d’orientation professionnelle.

Le responsable a aussi annoncé la rencontre nationale dédiée à l’emploi et la formation en appelant à y participer activement. L’enseignement supérieur n’est pas en reste puisque le ministre a tenu au respect de la date de la rentrée universitaire.

Le tout en accordant un intérêt aux prestations sociales, activités para-universitaires et à la poursuite de la mise à niveau des établissements universitaires. Dans l’ensemble, la conformité aux directives royales et l’application des mesures annoncées par le ministre de la tutelle sont de nature à contribuer au succès de cette rentrée scolaire et universitaire.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *