Réunion du comité chargé de la gestion et du suivi du RAMED

Le comité chargé de la gestion et du suivi du Régime d’assistance médicale des économiquement démunis (RAMED) s’est réuni, vendredi à Rabat, sous la présidence du Premier ministre Abbas El Fassi, indique un communiqué de la primature. Cette réunion s’inscrit dans le cade de la mise en œuvre des orientations royales qui stipulent que le comité tiendra une réunion une fois par mois en vue de prendre les mesures à même d’assurer l’opérationnalisation et la généralisation du RAMED à l’ensemble des régions du Royaume, sachant que SM le Roi avait fixé la date du 31décembre prochain pour le lancement effectif de ce régime, a indiqué le Premier ministre à l’ouverture de cette rencontre. M. El Fassi a souligné que la concrétisation de ce projet social de grande importance vise la consécration des valeurs de solidarité et d’entraide entre les citoyens, et ce à travers une prise en charge par l’État et les collectivités locales des frais d’accès au soin et services sanitaires publics au profit des démunis qui ne sont soumis à aucun système d’assurance maladie obligatoire de base, surtout que le Maroc connaît une dynamique de réformes pour l’édification d’une société moderne démocratique où tous les citoyens peuvent jouir d’une vie digne et de tous leurs droits, y compris le droit à la santé, ajoute le communiqué. La mise en œuvre de ce régime, a insisté le Premier ministre, requiert une évaluation des procédures et des mécanismes adoptés pour déterminer les catégories cibles, définir le coût des prestations fournies, et étudier l’efficacité du budget réservé à la gestion de ce régime au niveau des hôpitaux publics, avant d’entamer la phase de sa généralisation aux autres régions du Royaume dans de bonnes conditions. De son côté, le ministre de l’Intérieur, Taib Cherkaoui, a précisé que les travaux sont en cours pour la mise en place du cadre général devant permettre l’identification des catégories cibles, la création des bureaux et des cellules, ainsi que des comités provinciaux chargés de la mise en oeuvre et de la généralisation au niveau territorial, la réalisation de sessions de formation des formateurs pour la maîtrise des procédures administratives en vigueur, l’affectation de cadres administratifs dans les préfectures et provinces du Royaume, en plus de la création d’un portail dédié à la gestion des demandes de prestations.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *