RGPH : Près d’un tiers des familles marocaines a été recensé

Lors d’une conférence de presse donnée, mercredi à Rabat, pour faire le point sur la première semaine de l’opération de recensement qui se déroule du 1 au 20 septembre courant, M. lahlimi a noté qu’au regard de ces premiers résultats l’opération se déroule dans de « très bonnes conditions », soulignant que ces premiers résultats, obtenus grâce au système vocal interactif sur la base des renseignements transmis quotidiennement par les agents du recensement, sont provisoires.
Il a indiqué que les premiers résultats du nombre légal de la population seront connus l’automne 2005.
M. Lahlimi a fait remarquer que, selon ces premiers résultats, 279.000 familles étaient absentes lors du passage des agents du recensement. Il a, par ailleurs, minimisé les cas « rares » au cours desquels certaines personnes n’ont pas fait preuve d’esprit de « collaboration » avec les agents du recensement, précisant qu’il s’agit particulièrement de gens « aisées ».
« Une approche sociologique du recensement montrerait que les rares ménages récalcitrants se localisent paradoxalement dans les quartiers aisés de certaines grandes villes », a-t-il dit, notant que « les auteurs du refus, comme les fausses déclarations, sont passibles de sanctions prévues par la loi du 16 juin 1971, relative au Recensement général de la population et de l’habitat ». Le Haut Commissaire au Plan s’est félicité, d’autre part, de l’accueil chaleureux réservé aux agents du recensement dans les milieux populaires où la population a répondu aux questions contenues dans l’enquête.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *