Rotary Club : passation de collier

Rotary Club : passation de collier

C’est sous le signe de «Prêtez main forte», que le nouveau président du Rotary club de Casablanca Mustapha El Jaï, a entamé son mandat pour l’exercice 2003-2004. Elu à l’unanimité des membres du club, M. El Jaï succède à Khadija Zarrouk, qui a présidé aux destinées du club l’année dernière. Lors de cette passation, la présidente sortante a fait le bilan des actions menées durant son mandat. Elle a rappelé à cette occasion le but des Rotariens, qui se consacrent à l’action humanitaire et à l’encouragement et l’observation de règles de haute probité dans l’exercice de toute profession ainsi que l’entente entre les différentes souches de la société marocaine. Pour sa part, Mustapha El Jaï à exprimé sa volonté ainsi que celle de tous les membres de son club de porter assistance aux personnes démunies, d’encourager et de veiller au respect des normes éthiques dans l’exercice de toute activité professionnelle et d’oeuvrer pour le progrès de la bonne volonté et de la paix sociale au Maroc. Des objectifs qui se définissent parfaitement dans les devises : «Semez l’amour» et «Prêtez main forte» . Ainsi, le club du Rotary «Atlantique» Casablanca propose un large éventail de programmes humanitaires, éducatifs et culturels, ainsi que des activités visant à améliorer les conditions de vie des citoyens les plus démunis. Dans ce cadre, les Rotariens, a expliqué Mustapha El Jaï, s’engagent à participer à l’identification des actions à réaliser. D’un autre côté, le Rotary Club de Casablanca prévoit la mobilisation de ses partenaires, des ONG et des bailleurs de fonds pour participer au financement des projets. Enfin, le club envisage des contacts et des échanges avec diverses organisations similaires de conservation et de développement des ressources naturelles ainsi que l’organisation de rencontres dans les domaines de lutte contre la pauvreté et l’analphabétisme. A ce sujet, Mustapha El Jaï a annoncé son projet-phare pour cette année et qui consiste en la construction d’un centre de formation pour lutter contre l’analphabétisme au quartier «Oulfa». Ce projet, a-t-il souligné, sera initié avec la précieuse collaboration du vice-président du club, Abdelkhalek Chraïbi. Ce dernier a précisé que le Club a l’ambition pour cette année d’entamer plusieurs actions humanitaires. Et de rappeler que «tout ce que les Rotariens font au nom du Rotary, ils le font en tant que bénévoles ». A rappeler, à cette occasion, que le Rotary de Casablanca est une organisation regroupant des hommes et des femmes d’affaires et des membres de professions libérales, unis pour accomplir une action humanitaire et encourageant une haute éthique professionnelle et qui contribuent à faire progresser l’entente et la paix qui obéit à la devise «Servir d’abord».

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *