Russie : Une famille massacrée dans son appartement

Deux adultes et trois enfants d’une même famille ont été retrouvés morts dans leur appartement à Toula à185 km au sud de la ville de Moscou après avoir été apparemment victime de meurtres, a indiqué mardi le comité d’enquête de Russie. «Une enquête pour meurtres a été ouverte», a ajouté le comité d’enquête dans un communiqué, soulignant que les corps des victimes portaient des «traces de mort violente». Trois garçons âgés de 4, 5 et 9 ans figurent parmi les victimes, les deux autres personnes tuées étant leur mère et leur grand-mère, a précisé une source au sein des forces de l’ordre locales, citée par les agences russes. Selon des informations préliminaires, ils ont tous été tabassés à mort il y a au moins une semaine, a indiqué cette source. Leurs voisins ont alerté la police lundi, après avoir senti une odeur nauséabonde. «Les cinq corps ont été découverts entassés dans la salle de bain», a raconté un témoin, cité par l’agence RIA Novosti. «Ils avaient tous des blessures à la tête», a-t-il ajouté. La police n’a découvert aucun signe d’effraction sur la porte d’entrée de l’appartement, selon la même source. Le ministre russe de l’intérieur, Rachid Nourgaliev, a été informé de ces crimes et a dépêché sur les lieux une équipe d’enquêteurs de Moscou, selon un porte-parole du ministère, cité par les agences. Cette affaire rappelle la tragédie survenue en novembre dernier dans la petite ville de Kouchtchevskaïa, dans la région de Krasnodar (sud de Russie). Douze personnes, dont quatre enfants, avaient été tuées à l’arme blanche dans la maison d’un fermier. Un groupe criminel dirigé par un député local qui terrorisait cette ville depuis des années était à l’origine du massacre, selon les enquêteurs.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *