Sa Majesté le Roi chez Joseph Kabila

Sa Majesté le Roi Mohammed VI devait arriver dimanche 26 février 2006 à Kinshasa pour une visite officielle de trois jours à la République démocratique du Congo, dernière étape d’un périple africain qui a mené le Souverain en Gambie, au Congo et au Gabon.
Selon la presse locale, citant des sources diplomatiques, la visite du Souverain est la preuve du soutien marocain au processus de transition démocratique initié par la RDC et qui devra se concrétiser avec les élections prévues le 30 juin prochain.
Selon les mêmes sources, le Maroc et la RDC signeront le 27 février 2006, sous la présidence de Sa Majesté le Roi et du président Joseph Kabila, des accords de coopération dans les domaines des affaires étrangères, du commerce extérieur, de la santé et de l’agriculture. Sa Majesté le Roi devrait également avoir des entretiens avec plusieurs personnalités politiques de la RDC et notamment avec les quatre vice-présidents de cette république.
La presse congolaise, qui qualifie le Maroc de "partenaire loyal de la RDC", relève que la visite du Souverain viendra consolider la "légendaire solidité" des relations entre les deux pays. Le Maroc, dont des effectifs des Forces armées royales (FAR) participent à la MONUC (Mission des Nations Unies au Congo), prend part à divers programmes de réhabilitation des infrastructures sanitaires dans plusieurs provinces du pays. Mais intervient aussi dans d’autres projets dans ce vaste pays handicapé par l’insuffisance de ses infrastructures.
C’est d’ailleurs pour préparer la visite du Souverain en RDC et les multiples facettes de la coopération entre les deux pays que le ministre congolais de la Coopération régionale, Mbusa Nyamwisi, a séjourné récemment, et pendant plusieurs jours au Maroc.
Lors de cette visite, les deux pays travailleront enfin à la re-dynamisation de la Haute commission mixte Maroc-RDC dont le travail a souffert notamment de la situation politique mouvementée au Congo-Kinshasa.
Sa Majesté le Roi, lors de ses entretiens avec les responsables de la RDC, devrait également évoquer une série de questions africaines et notamment en ce qui concerne la coopération Sud-Sud.
Le Maroc accueille dans ses écoles et universités des centaines d’étudiants congolais et octroie un total de 50 bourses annuellement à ce pays. Récemment, c’est un groupe de policiers de la RDC, selon la presse locale, qui a bénéficié d’une formation au Maroc en matière de maintien de l’ordre et de sécurité.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *