Sabah Zemmama Tyal : «Le projet constitutionnel ne peut être que bénéfique pour les personnes à besoins spécifiques»

Sabah Zemmama Tyal : «Le projet constitutionnel ne peut être que bénéfique pour les personnes à besoins spécifiques»

ALM : Quelle lecture faites-vous du projet de la nouvelle Constitution ?
Sabah Zemmama Tyal : On ne peut qu’applaudir le nouveau projet de Constitution. C’est une avancée majeure pour notre pays. Ce projet constitutionnel est «historique» pour plusieurs raisons. L’un des points forts, c’est qu’il consacre l’égalité entre l’homme et la femme dans tous les droits : politiques, socio-économiques et culturel. Par ailleurs, ce projet accorde une place importante à la promotion des droits de catégories sociales qui n’avaient jamais été citées auparavant dans les textes constitutionnels. Il est question des personnes en situation d’handicap, des enfants, des personnes âgées sans oublier la famille. Ce projet de Constitution consacre un principe important qui est la non-discrimination. Il garantit à tous une protection égale contre la discrimination aux motifs du handicap, de la couleur, du sexe, des croyances, de la culture, de l’origine sociale… Ce projet constitutionnel ne peut être que bénéfique pour les personnes handicapées.

Qu’en est –il des personnes en situation d’handicap ?
Il faut rappeler que les droits des personnes handicapées sont reconnus dans notre pays et ce à travers la convention internationale des droits des personnes handicapées et de son protocole facultatif qui ont été ratifiés par le Maroc. Mais le problème réside au niveau de l’application de ces droits. Il faut reconnaître que peu d’actions ont été entreprises au niveau des droits de cette catégorie sociale. Les personnes handicapées continuent d’être soumises à une discrimination qui est perceptible à travers l’absence d’accessibilité aux lieux publics, de couverture sociale, d’accompagnement pour l’éducation, la formation, l’emploi. Il est important de relever qu’il y a un véritable problème de prise en charge de ces personnes. Comme le stipule l’article 34 du projet constitutionnel, les personnes handicapées doivent être réhabilitées et intégrées dans la vie sociale et civile. Ces personnes ont droit à l’intégration, l’égalité des chances et à une prise en charge. Avec cette nouvelle Constitution, nous espérons une véritable avancée. Les droits des personnes handicapées doivent se concrétiser.

Quelles sont les actions à entreprendre pour garantir les droits de ces personnes ?
Il faut passer à l’application des lois. Et à commencer par le projet de la loi 62-09 sur le renforcement des droits des personnes en situation d’handicap qui est toujours au secrétariat général du gouvernement. Nous ne comprenons pas le blocage par le gouvernement de ce projet de loi. Il faut aussi les budgets nécessaires pour la prise en charge des personnes handicapées et une logistique importante.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *