Sahara : Les Chioukhs se mobilisent

Les Chioukhs, chargés de l’identification des tribus sahraouies à Laâyoune, ont vigoureusement dénoncé mercredi " les comportements irresponsables de certaines ONG étrangères notamment espagnoles, qui tentent de s’immiscer dans les affaires intérieures du Maroc à travers leur soutien aux thèses séparatistes". Dans un communiqué, ces Chioukhs, toutes appartenances tribales confondues, ont souligné leur attachement indéfectible à la marocanité du Sahara et leur disposition à la défendre quel qu’en soit le prix pour faire échouer tous les complots des ennemis qui visent à semer les graines du séparatisme parmi les fils sahraouis. Ils ont également dénoncé les actes de vandalisme qu’a connus dernièrement la ville de Laâyoune et auxquels s’étaient livrés des fils de la région dupés et poussés par des personnes qui s’étaient laissées entraîner par des idées chimériques et leurrer par des mercenaires au service des convoitises de l’Algérie, des séparatistes des camps de Tindouf et de leurs acolytes.
Ils ont condamné "tous les comportements irresponsables émanant de toute personne qui ose porter atteinte aux valeurs sacrées du pays" et "inciter au séparatisme et aux actes de vandalisme dans le but de créer un climat d’instabilité et d’insécurité et de porter atteinte à la véritable citoyenneté, à l’intégrité territoriale du pays et à la marocanité du Sahara qui n’a pas besoin aujourd’hui d’être confirmée." " Nous sommes Marocains de père en fils. Nous n’accepterons pas autre chose que d’être Marocains comme le furent nos aïeuls et c’est une vérité que confirment les liens d’allégeance au glorieux Trône alaouite, comme le prouve l’histoire qui ne saurait être truquée et le confirme également le sang qui coule dans nos veines ", ont indiqué les Chioukhs.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *