Sahara : Washington n’imposera aucun règlement aux différentes parties

S’exprimant lors d’une conférence de presse en marge d’une visite dans la Cité ocre, M. Riley a mis en relief l’excellence des relations entre Washington et Rabat et exprimé sa disposition à oeuvrer pour qu’elles se raffermissent davantage. Le diplomate américain a, par ailleurs, fait part du soutien de son pays à la candidature du Maroc pour l’organisation de la Coupe du Monde 2010 de football.
M. Riley qui a consacré la plus grande partie de cette conférence à l’Accord de libre-échange (ALE) entre le Maroc et les Etats-Unis, a affirmé que cet accord présentera de nouvelles opportunités pour les exportations marocaines et permettra de drainer des investissements américains dans le Royaume.
Après avoir relevé l’existence de 120 sociétés américaines au Maroc, il s’est engagé en tant qu’homme d’affaires avant d’être diplomate à consentir davantage d’efforts pour accroître le volume des exportations et les investissements américains, notamment dans les secteurs du textile et de la technologie. II a également annoncé la mobilisation par l’Agence américaine du Développement international (USAID) de 30 millions de dollars destinés à l’appui et à l’assistance de l’économie marocaine durant les cinq prochaines années.
L’ambassadeur américain a fait savoir que ses entretiens avec le wali de Marrakech-Tensift-El Haouz, Mohamed Hassad, et le maire de la Cité ocre, Omar El Jazouli, ont porté sur les moyens à même de renforcer la coopération bilatérale et les opportunités offertes aux investisseurs étrangers désireux de monter des projets à Marrakech. M. Riley a par ailleurs visité certaines unités industrielles à Marrakech, ainsi que le Centre de Développement des Energies renouvelables (CDER) et le tribunal de commerce.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *