Saisie de 15 tonnes de poisson avarié à Casablanca: Joli coup de filet

Saisie de 15 tonnes de poisson avarié à Casablanca: Joli coup de filet

Cette grande saisie a eu lieu au 40 rue Chaouia située au boulevard Mohammed V devant la stupeur des citoyens qui n’en revenaient pas.

Sur les lieux, on pouvait voir la forte mobilisation des services vétérinaires en coordination avec les autorités locales ainsi qu’avec la délégation de la santé aquacole.

Mustapha El Kouacem, chef du service de communication de la commune Casa-Anfa, a déclaré à ALM que cette opération intervient dans le cadre des actions visant à contrôler les produits de consommation et des inspections qui se font quotidiennement chez les marchands. Ces actions se sont accrues durant le mois de Ramadan en raison de la forte consommation. L’entrepôt frigorifique en question que nous avons visité avec les autorités et dont le responsable est d’origine espagnole n’offrait ni le climat idéal pour le stockage ni la propreté exigée. Le non-respect des conditions d’hygiène se passait de tout commentaire.

L’opération qui a débuté en début d’après-midi s’est poursuivie jusqu’à une heure tardive de la soirée.
Mais pourquoi ces poissons étaient-ils impropres à la consommation ? A cette question, El Kouacem a expliqué que ces poissons avaient été congelés. Le propriétaire de l’entrepôt en approvisionnait par la suite les restaurants et marchands désireux en acquérir.

Ces derniers pouvaient décongeler le poisson et le revendre aux consommateurs leur faisant croire qu’il s’agit bien de poisson frais. Les inspections et les contrôles qui ont été faits ont également permis de découvrir que l’entrepôt ne dispose même pas d’autorisation délivrée par l’Office national de sécurité sanitaire des produits alimentaires (ONSSA), ce qui représente une violation flagrante à la loi de la santé.

Avec une telle saisie, le responsable de l’entrepôt ne pourra passer ni à travers les mailles du filet ni déroger aux règles établies par l’Etat. Des mesures répressives et punitives doivent être prises à l’encontre de tout commerçant qui botte en touche la réglementation en vigueur. D’autre part, en ce mois sacré, les ménages sont appelés plus que jamais à faire appel à leur vigilance et à dénoncer toute personne étalant des produits de mauvaise qualité.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *