Salé une ville aux couleurs du PSD

Les travaux du 1-er congrès provincial du Parti socialiste démocratique (PSD) se sont ouverts samedi à Salé, sous le signe «Pour un plan de développement global et intégré pour la sauvegarde de la ville de salé . Session de la défunte Zoubida El Bribri». Intervenant à cette occasion, le Secrétaire général provincial du parti, Brahim Mouati a indiqué que cette rencontre de deux jours, qui s’inscrit dans le cadre du renforcement des structures régionales du parti, conformément aux recommandations du congrès national, vise à mettre en oeuvre un projet historique fondé sur des bases démocratiques solides qui rejette l’exclusion. Dans ce contexte, M. Mouati a souligné la situation paradoxale que vit la ville de Salé, entre son rôle pionnier dans la lutte et la résistance, et la dégradation qu’elle connaît aujourd’hui aux niveaux économique, social et culturel.
S’agissant du choix de baptiser cette session du nom de la militante «Zoubida El Bribe», Mouati a indiqué que ce choix vise à rendre honneur à la femme marocaine, et plus particulièrement aux mères des militants, qui ont fait preuve de patience, de militantisme et de résistance. M. Allal Azhar, membre du Bureau politique du PSD, a indiqué, pour sa part, que le choix du thème de ce congrès donne la mesure de la lutte constante de toute une génération pour la promotion de la ville historique de Salé. Il a appelé, à ce propos, à l’organisation d’une rencontre qui réunira toutes les forces politiques de la ville afin de mettre en place un programme de réformes qui redonnera à Salé la place qui lui échoit.
Ont assisté à l’ouverture de ce congrès des membres du bureau politique du parti et des représentants de plusieurs partis politiques, de centrales syndicales et d’associations et organisations de la société civile.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *