Samir Abdelmoula : «Notre travail sera basé sur un esprit d’équipe»

Samir Abdelmoula : «Notre travail sera basé sur un esprit d’équipe»

ALM : Vous venez d’être élu à la tête de la mairie de Tanger. Comment envisagez-vous votre mission au sein du nouveau conseil de la ville ?
Samir Abdelmoula : Je trouve que cette mission est très noble. Je ferai, de ce fait, tout ce qui est de mon possible pour bien accomplir mon rôle au sein du nouveau conseil communal de Tanger. Nous sommes engagés, au cours de notre mandat, et avec l’aide de Dieu, à travailler en équipe et à fournir tous les efforts et l’énergie nécessaires pour réconcilier les citoyens avec leur ville.

Comment expliquez-vous la réaction des élus du Parti de la justice et de développement (PJD) à Tanger à la manière dont a été constitué le nouveau conseil communal de la ville?
Nous avons constaté, lors des dernières élections des bureaux des conseils communaux, que la même réaction a été observée dans plusieurs villes. Pour autant, ces réactions de protestations de certains élus contre des candidatures à la mairie ont constitué pour les gens « un non événement ».

Avez-vous déjà tracé votre programme de travail pour les six prochaines années de votre mandat à la tête du nouveau conseil?
Comme je viens de vous le dire, notre travail sera basé sur un véritable esprit d’équipe. Et notre programme tourne autour de trois axes. Concernant l’axe social, nous allons œuvrer en faveur de l’amélioration de la qualité de vie des citoyens et la qualité environnementale de Tanger. Nous cherchons dans le même cadre à améliorer les prestations administratives au profit des habitants de la ville. Tandis que l’axe économique prévoit de confirmer l’orientation touristique de Tanger à travers, entre autres, la réalisation du grand projet de construction d’un Palais des congrès dont la ville a grandement besoin. Nous visons aussi sur le plan économique à promouvoir la ville auprès des investisseurs et d’accompagner ces derniers pour y faciliter leur implantation. Nous serons à l’écoute des représentants du tissu industriel étant donné que Tanger est la deuxième ville industrielle du Royaume.

Et concernant l’axe de la culture et de la formation…
Cet axe prévoit de placer la culture et le sport au cœur de la politique de la ville de Tanger. Nous visons, de même, à rendre le pôle universitaire plus attractif.

Contrairement à Tanger où le nouveau Parti Authenticité et Modernité (PAM) n’a obtenu que sept sièges, le PAM est sorti le grand vainqueur des Communales. Comment expliquez-vous le succès de votre parti au dernier scrutin ?
Au-delà du meilleur score réalisé par le PAM lors des dernières élections communales, notre parti a réussi à ressusciter un grand espoir parmi les citoyens marocains. Notre devoir est de faire tout ce qui est en notre pouvoir pour préserver la confiance des Marocains. Et nous souhaitons être à la hauteur des quelque 1.115.000 citoyens qui ont cru en notre parti et voté pour ses candidats aux précédentes Communales.


Petite biographie du nouveau maire de Tanger, Samir Abdelmoula


Natif de 1974 à Casablanca, M. Abdelmoula vit depuis son enfance à Tanger. Il a poursuivi ses études primaires et secondaires dans sa ville adoptive. Après avoir décroché son baccalauréat en sciences mathématiques au Lycée Regnault de Tanger, il s’est inscrit à l’Institut marocain de management où il a obtenu un diplôme supérieur dans les Finances. Il est l’aîné de sa famille et occupe depuis quelques années le poste de vice-président de la compagnie maritime « Comarit-Comanav-Ferry » et président du groupe de communication « RDN ». Il est le président directeur général de la station régionale « Cap Radio ».

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *