Sanaa Benlarabi : «Plus de 34% des intoxications alimentaires ont lieu en été»

Sanaa Benlarabi : «Plus de 34% des intoxications
alimentaires ont lieu en été»



ALM : Pourquoi les intoxications alimentaires augmentent en été ?
Sanaa Benlarabi : Deux raisons majeures expliquent pourquoi la fréquence des intoxications alimentaires augmente durant la saison estivale : la chaleur et le changement de comportement suite aux mouvements des populations en été. La consommation d’aliments exposés à des températures élevées va provoquer une prolifération des bactéries. Ces intoxications sont dus à une défaillance dans le mode de conservation des aliments.Les intoxications alimentaires résultent ainsi de l’indigestion des aliments contaminés par un agent pathogène. Les principaux agents pathogènes responsables des intoxications sont les salmonelles qui sont des bactéries logées dans le tube digestif. Par ailleurs, il faut relever que durant l’été, les gens voyagent et ont tendance à manger à l’extérieur. Il y a aussi les fêtes de mariages où l’on relève des intoxications collectives. Selon la répartition saisonnière, 34,2% des intoxications alimentaires sont observés en été, suivi du printemps (25,2%), de l’automne (21,5%) et l’hiver (19,1%).

Quelles sont les dernières statistiques recensées par le CAPM ?
Les derniers chiffres datent de 2010 dans la mesure où les statistiques 2011 seront publiées dans un rapport qui sera édité à la fin de l’année. Les cas d’intoxications alimentaires en 2010 se sont chiffrés à 1617, ce qui représente 23% du total des intoxications. Quant au nombre de décès, 9 cas ont été déclaré. Celles-ci arrivent en seconde position après les intoxications médicamenteuses qui ont concerné 1765 cas en 2010. Les intoxications touchent essentiellement les personnes adultes (65%) contre 20% chez les enfants. Ce genre d’intoxications survient dans la majorité des cas à domicile (42,4%) contre 14,6% en milieu de travail. Les intoxications alimentaires surviennent essentiellement en milieu urbain ( 79,6%).

Quels sont les principaux produits incriminés?
Parmi les produits incriminés, il y a lieu de relever les produits laitiers et dérivés, la viande, la volaille, les boissons ,le poisson. D’autres aliments sont à éviter durant l’été en l’occurrence les sauces comme la mayonnaise et la moutarde, les escargots…

Comment se manifeste une intoxication alimentaire ?
Ces intoxications sont la plupart du temps bénignes. Lorsque l’aliment contaminé entre en contact avec l’organisme, celui-ci réagit dans les 24 à 48 heures par plusieurs symptômes : vomissements, diarrhées, douleurs abdominales. Les symptômes peuvent également inclure de la fièvre et des frissons, des selles contenant du sang, des douleurs musculaires et de l’épuisement. En cas de sang dans les selles, il faut consulter d’urgence le médecin. Dans le cas d’une intoxication légère ou modérée, il est conseillé durant les 48 h de boire des solutions liquides  pour prévenir et traiter une déshydratation. Dans des cas très rares, l’intoxication alimentaire peut provoquer la paralysie ou entraîner la mort.

Quelles sont les règles d’hygiène à suivre ?
Il y a de simples gestes à suivre : se laver les mains avant de préparer la nourriture, laver les ustensiles de cuisine, bien cuire les aliments, respecter la chaîne de froid en veillant à ne jamais recongeler un produit décongelé.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *