Santé : Inégalités entre pays de l’Est et de l’Ouest

Le rapport 2002 de l’OMS sur la santé en Europe indique que l’écart entre les pays d’Europe occidentale et les anciens pays communistes en matière de santé se creuse depuis dix ans, parallèlement à une montée des inégalités socio-économiques entre les deux parties du vieux continent.
La même source souligne que les «niveaux de santé» observés dans la Région européenne de l’OMS qui comprend «les pays développés à économie de marché» d’Europe occidentale, les pays d’Europe centrale et orientale (PECO) et tous les Etats issus de l’ex-URSS, Nouveaux Etats Indépendants, (NEI), «figurent globalement parmi les plus élevés du monde».
Le rapport relève néanmoins l’existence d’inégalités entre pays et à l’intérieur de certains d’entre eux. « La disparité la plus notable est l’écart qui se creuse entre les pays d’Europe occidentale et orientale du point de vue de l’espérance de vie et de l’espérance de vie en bonne santé et, en particulier, la chute impressionnante de ces chiffres dans les NEI», lit-on dans le rapport de l’OMS. L’espérance de vie en bonne santé est d’environ 70 ans dans les pays industrialisés d’Europe occidentale, écrit l’OMS.
Dans la Fédération de Russie, précise le document de l’OMS, elle est seulement de 60,6 pour les femmes, 5 ans en dessous de la moyenne européenne, et de 50,3, soit 9,6 ans en dessous pour les hommes.
Selon l’OMS «cet écart entre hommes et femmes, l’un des plus importants au monde, reflète l’augmentation considérable de la mortalité des hommes adultes au début des années 90. De 1987 à 1994, le risque de décès prématuré s’est accru de 70 % dans la population masculine russe. De 1994 à 1998, l’espérance de vie chez les hommes a augmenté» avant de rechuter ces trois dernières années. Le rapport ajoute que «des taux similaires ont été observés dans d’autres pays de l’ex-URSS».

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *