Santé : La vaccination sauverait 6,4 millions d’enfants en dix ans

Santé : La vaccination sauverait 6,4 millions d’enfants en dix ans

Généraliser la vaccination dans 72 pays pauvres et à revenus intermédiaires pourrait sauver 6,4 millions d’enfants en dix ans, tout en évitant 151 milliards de coûts de traitement et de perte de productivité, selon deux études publiées jeudi aux États-Unis. Mais une telle campagne d’immunisation et ses énormes gains potentiels ne pourront pas vraiment se concrétiser sans de solides stratégies de financement auxquelles devront participer des donateurs internationaux et ces nations elles-mêmes, indique une troisième étude menée par le GAVI Alliance en collaboration avec le «Results for Development Institute», un organisme de recherche de Washington. Les maladies évitables par la vaccination tuent environ 2,4 millions d’enfants annuellement, selon l’Organisation mondiale de la Santé (OMS). Les deux premières études effectuées par la faculté de Santé publique de l’Université Johns Hopkins à Baltimore (Maryland, est) qui paraissent dans la revue spécialisée américaine Health Affairs de juin examinent l’impact d’étendre à 90% des enfants la vaccination dans 72 pays en développement et à revenus intermédiaires. Il s’agirait de vaccination contre notamment la pneumonie, la méningite, la diphtérie, la coqueluche et la rougeole. En évitant des pertes de productivité de la force de travail qui résultent de décès prématurés, les gains économiques à long terme d’une campagne étendue de vaccination infantile atteindraient 145 milliards de dollars, selon Meghan Stack, principal auteur de ces travaux. «Les résultats de ces études montrent l’importance de mesurer les gains économiques de l’immunisation au-delà des traitements pour sauver la vie de ces enfants une fois atteints par l’une de ces maladies», explique Meghan Stack.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *