Santé : le ministère élabore une stratégie sur cinq ans pour les migrants

Santé : le ministère élabore une stratégie sur cinq ans pour les migrants

Le Ministère de la santé s’est engagé, en collaboration avec ses partenaires, dans un processus participatif et inclusif visant l’élaboration d’une stratégie nationale dédiée spécifiquement à la santé des migrants pour les cinq prochaines années, a indiqué, mercredi à Rabat, le ministre de la santé, Houcine El Ouardi.

« Tous les efforts consentis par le Ministère de la santé pour la promotion de la santé des populations migrantes au Maroc s’inscrivent pleinement dans le processus de mise en œuvre des nouvelles Orientations royales et de la Stratégie nationale de l’Immigration et de l’Asile », a indiqué M. El Ouardi dans une allocution lue en son nom, lors d’une rencontre tenue sous le thème « La santé des migrants: un important levier d’intégration multisectorielle au Maroc ».

Il a souligné que le ministère veille à garantir la continuité et l’efficience de l’ensemble des actions menées au profit des migrants, et à ce a travers l’instauration d’une instance au niveau du ministère de la santé assurant le pilotage et la coordination des interventions des différents acteurs (étatiques, société civile et agences internationales) et l’intégration de la santé des migrants dans le plan de communication des programmes prioritaires de la santé . Le ministre a ajouté que la promotion de la santé des migrants doit miser sur une assise politique très large qui couvre l’ensemble des politique sectorielles et qui veille à ce que les aspects touchant à la santé soient pris en compte dans les projets et les décisions relevant d’autres secteurs .

Cette approche gouvernementale profiterait non seulement à la santé, mais servirait également les objectifs socio-économiques des migrants, a-t-il dit.

Cette stratégie nationale vise notamment à garantir l’accès des migrants aux services de prévention et de soins, améliorer le système de surveillance de l’état de santé, renforcer la promotion du droit à la santé et la prise en charge des migrants au sein des structures de santé, et à renforcer le plaidoyer et la collaboration entre les différents partenaires pour la promotion du droit à la santé des migrants, a ajouté le ministre.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *