Santé: Louardi encourage les investissements privés

Santé: Louardi encourage les investissements privés

L’implication du secteur privé  constitue la «solution» des problèmes et des dysfonctionnements que connaît actuellement le secteur de la santé.

Tel est le message véhiculé par le ministre de la santé,  Lhoussaine Louardi, lors d’une rencontre sur  «La politique sanitaire au Maroc: situation et perspectives» qui s’est tenue vendredi soir à Ouislane (près de Meknès).

En faisant allusion au projet de loi 131-13 relatif à l’exercice de la médecine, le ministre a tenu à préciser que  l’encouragement des investissements privés dans le secteur ne signifie aucunement un désintérêt à l’égard du secteur public qui reste la priorité des priorités du ministère. Rappelons à ce sujet que ce projet de loi   permet  l’ouverture des capitaux des cliniques aux investisseurs privés.

La future loi prévoit ainsi qu’une clinique peut appartenir à «une société de non-médecins ou de médecins et de non-médecins» ou encore à une personne morale de droit privé poursuivant un but non lucratif. Evoquant les priorités fixées par le ministère, M. Louardi a souligné l’importance de la mise à niveau des Urgences.

Ce dernier  a reconnu  que ces services qui constituent le miroir des hôpitaux se trouvent dans une situation détériorée. Selon lui, la mise à niveau graduelle nécessitera du temps. Lors de cette rencontre, le ministre a   également insisté sur  l’importance d’œuvrer pour la mise en œuvre d’une politique médicamenteuse nationale en faisant remarquer  que la baisse des prix des médicaments est irréversible.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *