Santé : Quand l’obésité chez l’enfant devient un problème majeur

Santé : Quand l’obésité chez l’enfant devient un problème majeur

L’obésité chez l’enfant figure parmi les préoccupations majeures des parents en raison de ses conséquences médicales, sociales et psychologiques. Quels sont les facteurs et les conséquences? Et comment peut-on remédier à ce phénomène qui touche chaque année de plus en plus d’enfants. L’étiologie de l’obésité est fort complexe. De nombreux facteurs de risque, modifiables ou non, ont été identifiés comme étant associés au surpoids et à l’obésité chez l’enfant. Selon Fatima Marouan, endocrinologue, diabétologue et nutritionniste à Casablanca, il existe plusieurs facteurs influençant le risque d’obésité chez l’enfant. «Les facteurs génétiques, biologiques, psychologiques, socioculturels et environnementaux sont à l’origine de l’obésité chez l’enfant. L’obésité parentale, le poids de naissance et les mauvaises habitudes de vie sont des facteurs qu’il faut prendre en considération». L’obésité parentale est reconnue comme un facteur majeur de l’obésité future. Un surpoids à la naissance a aussi été identifié comme facteur de risque. «Les enfants nés avec un poids de naissance excessif ou insuffisant risque de développer une obésité ultérieurement», explique cette spécialiste. Les facteurs de risque environnementaux et socioculturels, incluant le fonctionnement familial et le contexte psychologique, sont nombreux et complexes. Ils influencent les différents composants responsables du déséquilibre de la balance énergétique. Sont en cause : une suralimentation, une alimentation riche en graisses et des comportements alimentaires inadaptés, les comportements sédentaires (télévision, jeux, vidéos, ordinateurs…). «L’obésité est due également à une alimentation trop grasse et trop sucrée, une consommation excessive de fast food, de grignotage. Tout ceci associe à la sédentarité. Ainsi, les enfants passent beaucoup de temps devant la télévision et l’ordinateur», indique Dr Marouan. L’obésité chez l’enfant peut se manifester à n’importe quel âge de la vie et touche les deux sexes. L’obésité de l’enfant est différente de celle de l’adulte. La différence principale est qu’elle survient lors de la croissance. Il faut dès lors veiller à ne pas interférer avec la croissance et le développement de l’enfant lors du traitement de son obésité. «Il n’y a pas de statistiques spécifiques à l’enfant. Toutefois, en 2000 une étude épidémiologique sur les facteurs de risque a montré une prévalence de l’excès de poids à 22% et d’obésité à 13% chez l’adulte de plus de 20 ans», précise-t-elle. Les conséquences de l’obésité doivent aussi être prises en compte et soignées. Elle peut générer de graves maladies. «Ce phénomène peut générer une augmentation du risque de mortalité à l’âge adulte des complications articulaires hépatiques et des risques de diabète d’hypertension artérielle», souligne Dr Marouan. D’autres maladies peuvent être générées par l’obésité. Il y a lieu de citer le cancer de l’intestin, le cancer du sein, le cholestérol, l’apnée du sommeil, l’arthrose, l’infertilité et autres. La prise en charge de l’excès de poids chez l’enfant devient donc un problème de plus en plus fréquent en médecine de première ligne. «La prévention est primordiale et ceci ne concerne pas seulement les médecins, mais aussi les décideurs politiques, en l’occurrence, le gouvernement, le ministère de la santé, mais aussi et surtout celui des finances car les complications de cette maladie sont lourdes de conséquences pour le pays qui ne peut faire face à la lourde charge financière des maladies chroniques tels le diabète, l’hypertension artérielle et autres….», explique le Dr Marouan. Pour traiter cette maladie, il existe des traitements médicaux, des régimes alimentaires à suivre, mais aussi le recours à la chirurgie esthétique ou les procédés chirurgicaux. Ces derniers sont souvent indiqués dans les cas d’obésité morbide. C’est le cas de la gastroplastie qui a pour but de diminuer la capacité de l’estomac en le divisant en deux compartiments comme un sablier.


Comment calculer l’Indice de masse corporelle ?

L’obésité est définie par un Indice de masse corporelle (IMC) ou Body Mass Index (BMI). L’IMC est calculé en divisant le poids de la personne par le carré de sa taille (Kg / m2). Si cet indice est supérieur ou égal à 30, l’individu est considéré comme obèse. Entre 25 et 30, on parle de préobésité. A partir de 40 Kg / m2, on parle d’obésité morbide. C’est le seuil à partir duquel on risque de voir apparaître une morbidité secondaire à différents types de complications.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *