Santé : Une première au Maroc

Le ministre de la Santé, Mohamed Cheikh Biadillah, a inauguré, samedi à Casablanca, le premier laboratoire de Cryobiologie au Maroc, spécialisé dans le traitement et la conservation des cellules souches, d’un coût global estimé à plus de 7 millions de dirhams.
Le ministre a également présidé, en présence notamment du conseiller scientifique de l’ambassade de France à Rabat et de responsables de l’établissement Français du Sang Aquitaine Limousin, une cérémonie organisée à l’occasion de la Journée internationale du don du sang (14 juin), sous le signe « Le sang : un cadeau pour la vie. Merci ». Intervenant à l’occasion de l’inauguration du laboratoire de Cryobiologie, M. Biadillah a souligné que les infrastructures sanitaires au Maroc ont été renforcées par la création d’un nouveau laboratoire dont les missions principales sont le traitement et la conservation des cellules souches hématopoïétiques et la constitution d’une banque de tissus en vue de leur greffe. Cette réalisation, a-t-il poursuivi, permet d’envisager l’avenir avec optimisme quant à l’adaptation de « notre action commune et notre capacité à mieux répondre aux besoins actuels et futurs en matière de biologie médicale ». Cette vision, a estimé le ministre, traduit la politique de proximité mise en oeuvre dans le cadre du projet de société prôné par SM Le Roi Mohammed VI. Il a également fait savoir que la mise en place d’un tel laboratoire vise la greffe de cellules souches en faveur de malades atteints d’hémopathies malignes, ajoutant que 15 à 30 pc des malades nécessitent une autogreffe de cellules souches.
La création de ce laboratoire a permis la formation de spécialistes dans les techniques de prélèvement des cellules souches, des techniques de cryobiologie, le contrôle de qualité et les techniques de culture sanitaire, a dit le ministre. Il a, aussi, signalé que ce laboratoire réalisera une économie potentielle pour le malade, évaluée entre 60 à 70 pc qu’il s’agisse d’une autogreffe ou d’une allogreffe de cellules souches. Le ministre a, par ailleurs, rendu hommage aux donneurs de sang qui donnent les meilleurs exemples de la solidarité dans le domaine de la santé. Il a saisi l’occasion de la célébration de la Journée mondiale du don de sang pour dresser le bilan des actions du service transfusionnel qui ne cesse d’évoluer.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *