SAR la Princesse Lalla Salma préside la clôture de l’AG de l’ALSC

SAR la Princesse Lalla Salma préside la clôture de l’AG de l’ALSC

Son Altesse Royale la Princesse Lalla Salma a présidé, lundi 22 novembre au Palais des Hôtes à Rabat, la clôture de l’assemblée générale ordinaire de l’Association Lalla Salma de lutte contre le cancer (ALSC). Cet événement intervient à l’occasion de la Journée nationale de lutte contre le cancer et le cinquième anniversaire de l’ALSC. Le rapport 2009 de l’ALSC présenté lors de l’assemblée générale dresse un bilan positif. Selon ledit rapport, l’accès aux soins dans les structures spécialisées au Maroc est passé de 11.500 en 2005 à 20.000 patients en 2009.L’année 2009 a été marquée par l’élaboration d’un Plan national de prévention et de contrôle du cancer (PNPC), la mise en place d’un programme d’accès aux médicaments innovants pour les personnes nécessiteuses et le partenariat entre l’association et plusieurs institutions et ONG nationales et internationales. S’agissant du PNPC, le rapport souligne que ce plan comporte 78 mesures opérationnelles réparties sur la prévention, la détection précoce, la prise en charge diagnostique et thérapeutique, les soins palliatifs et les mesures d’accompagnement. L’objectif de ce plan ambitieux étant de réduire la mortalité par cancer et d’améliorer la qualité de vie des patients. Le rapport mentionne le lancement en 2009 d’un projet pilote pour la détection précoce du cancer du sein dans la préfecture de Skhirat- Témara. Ainsi, 1.134 femmes âgées entre 45 et 70 ans ont participé au dépistage du cancer du sein, 232 d’entre elles ont été référées au centre de référence chez le gynécologue, 120 ont bénéficié d’une mammographie et 4 cas de cancer ont été diagnostiqués. Autre point à signaler : le démarrage de la stratégie médicaments. Celle-ci vise à atteindre un taux de 100 % d’accès aux médicaments pour les patients à revenu modeste sans couverture médicale. Cette stratégie s’articule autour de plusieurs axes : le développement des protocoles thérapeutiques, la garantie des médicaments dans les différents centres publics, l’élaboration du processus et des normes de distribution et d’utilisation des médicaments. Pour sa part, le programme ACCESS lancé à Agadir en 2007 et développé à Casablanca, Rabat, Oujda et Al Hoceima, a permis l’accès aux médicaments et à l’égalité des soins. Le montant global de ce programme s’est élevé à 90 millions DH en 2009. Selon le rapport, les Maisons de vie d’Agadir et de Casablanca ont permis d’accueillir en 2009 plus de 2.500 patients et accompagnants.
Par ailleurs, SAR la Princesse Lalla Salma a procédé à la remise des Prix national et international pour l’année 2010. Le Prix international a été remis au Dr Franz B. Humer, président-directeur général du laboratoire F.Hoffmann La Roche. Le Prix national est revenu au Pr Saïd Benchekroun, chef de service d’hémato-oncologie de l’Hôpital du 20 Août, au CHU de Casablanca. Le Pr Benchekroun a été primé pour avoir introduit depuis plus de 20 ans l’hématologie clinique au Maroc (grâce au soutien de feu Pr Noufissa Benchemsi). Il s’est battu pour améliorer la prise en charge des malades à travers l’Association AGIR (Association de soutien aux malades du sang et aux enfants cancéreux). Des attestations de formation ont été remises aux professionnels de la santé œuvrant dans le domaine de la détection précoce du cancer du sein, du col de l’utérus et de la radiothérapie.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *