Sauver les enfants

Le pape Jean Paul II a lancé mardi pour Noël un appel à sauver les enfants victimes de la guerre et sa pensée s’est tournée en particulier vers les petits palestiniens et israéliens, mais aussi les enfants des Etats-Unis, de l’Afghanistan, et du Rwanda. «Sauvons les enfants pour sauver l’espérance de l’humanité», s’est-il exclamé dans son message au monde, avant de donner sa bénédiction de Noël de la Loggia de la Basilique Saint-Pierre au pied de laquelle plusieurs dizaines de millier de pèlerins étaient massés. Il a évoqué la naissance de Jésus Christ, que Noël commémore, soulignant qu’on pouvait reconnaître en lui les traits de « chaque petit être humain venant au monde, quelles que soient la race et la nation auxquelles il appartient». «C’est le petit palestinien et le petit Israélien, c’est l’enfant des Etats-Unis et l’enfant d’Afghanistan, c’est le fils du Hutu et le fils du Tutsi… », a-t-il déclaré. Le pape a aussi imploré « le don de la paix pour tous ceux qui sont éprouvés par des conflits anciens et nouveaux » et a affirmé qu’il portait tous les jours dans son coeur « les problèmes dramatiques de la terre sainte». Il a invité tous les hommes à s’engager à « construire la paix dans un monde où peuples et nations, éprouvés par des difficultés nombreuses et diverses, espèrent en une humanité mondialisée non seulement par des intérêts économiques, mais par l’effort constant d’une convivialité plus juste et plus solidaire ». Il a ajouté qu’il pensait chaque jour à tous ceux qui meurent de froid et de faim et que tous les jours lui parvenait « le cri plein de tristesse de ceux qui, dans de nombreuses parties du monde, invoquent une plus équitable répartition des ressources et un travail dignement rétribué pour tous ». La place Saint-Pierre a été protégée par un dispositif de sécurité spécial assuré par la police et les carabiniers italiens, le Vatican étant considéré par les autorités italiennes comme une cible possible de terroristes.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *