«Save The Children» en action chez nous

«Save The Children» en action chez nous

A l’origine, la présence de «Save the Children» au Maroc est venue répondre à l’appel lancé en 1959 par le gouvernement marocain à la communauté internationale. Cet appel a été formulé suite à l’affaire des huiles nocives de Meknès qui ont fait de nombreuses victimes et privé de nombreux enfants de leurs parents en cette période. Depuis, l’ONG a orienté et multiplié ses actions dans le domaine de la protection de l’enfance marocaine.
Maintenant, l’ONG en est actuellement à son 45ème anniversaire de présence au Maroc. En cette occasion, le secrétaire d’Etat chargé de la Jeunesse, Mohamed El Gahs, a loué les réalisations accomplies par «Save The Children» au profit de l’enfance et la jeunesse, tout en affirmant «l’engagement de tous pour les mêmes objectifs et les mêmes valeurs». Dans la même portée, le ministre de l’Education nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Habib El Malki, après avoir souligné le partenariat entre son département et l’ONG, il a déclaré sa détermination à poursuivre la réalisation des projets déjà engagés. Yasmina Baddou et son département n’étaient pas en reste. La secrétaire d’Etat chargée de la Famille, de l’Enfance et des Personnes handicapées, a évoqué la contribution de l’Organisation à la création de centres pour les personnes handicapées et à la réalisation de projets pour l’enfance par le biais d’un partenariat avec la société civile et les structures gouvernementales.
A l’occasion de cet anniversaire, le directeur de l’Entraide nationale (EN) n’a pas manqué de reconnaître l’action de «Save the de Children» qui a consacré un demi-siècle de travail notamment au profit des enfants, rappelant à ce sujet les actions menées conjointement par l’EN et cette organisation et qui ont débouché sur la création de deux grands Centres pour les personnes handicapées à Khémisset et Casablanca.
Après un demi-siècle de travail, le ton a été donné aux bilans respectifs des partenariats avec les divers départements gouvernementaux. De son côté l’ONG a mis en exergue les progrès réalisés par le Maroc dans le domaine de la protection de l’enfance. Pour le président de cette ONG, la réussite des actions de l’organisation ont abouti grâce aux bonds qu’a faits le Maroc en termes d’espace associatif et d’évolution en matière de protection de l’enfance. Ce témoignage est d’autant plus important que «Save the Children» est réputé être le plus grand mouvement mondial indépendant œuvrant pour les enfants. Comme moyens, le mouvement a des organisations dans 27 pays qui oeuvrent pour l’amélioration de la condition des enfants dans plus de 115 pays. Ces organisations sont de tailles diverses, des bureaux comportant seulement quelques intervenants dans des structures employant des milliers de personnes dans le monde. L’Alliance internationale «Save the Children» constitue le réseau de toutes les organisations, dédié au regroupement de ressources, à l’établissement de politiques communes et à la mise en œuvre de projets conjoints.
Toutes les organisations «Save the Children» travaillent avec des enfants dans leur propre pays, ainsi qu’à travers des programmes internationaux. C’est le cas au Maroc avec «Save the Children» UK.
Après 45 ans de présence, Save the Children quitte le Maroc qui dispose maintenant de structures efficaces dans le domaine de la protection de l’enfance et des personnes handicapées, pour axer ses efforts dans les pays et les régions ayant plus besoins de ses prestations dans les domaines politique, économique et institutionnel. Toutefois, l’ONG s’intéressera de près aux programmes du Maroc dans le domaine de l’enfance et fournira l’appui technique nécessaire à travers son bureau au Caire.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *