Scolarité : Des compagnes de soutien

Dans le cadre de l’application de la charte nationale de l’éducation et de la formation, la délégation du ministère de l’Education nationale à Ben M’sik-Médiouna à Casablanca organise une campagne de sensibilisation sociale pour le soutien de la scolarité. Dans ce sens, une commission, présidée par le gouverneur de la préfecture de Ben M’sik-Médiouna, en collaboration avec les autorités locales, les municipalités, la commune rurale, les élus, les associations et les organisations non gouvernementales ainsi que les différents acteurs et partenaires, est mise sur pied.
Le programme de cette manifestation s’articule autour des campagnes de sensibilisation dans les quartiers, les douars, les souks, les mosquées, les dispensaires, les complexes résidentiels, les garderies et les écoles coraniques de la région. Ces campagnes visent la généralisation de la scolarisation pour les enfants âgés de six ans et le maintien dans le cycle scolaire de tous les élèves jusqu’à l’âge de quinze ans. Cette procédure sera axée notamment sur le monde rural par l’amélioration des conditions de scolarisation et d’hygiène, l’alimentation en eau et en électricité des établissements scolaires et leur équipement par des outils nécessaires à l’apprentissage. En guise de soutien à cette initiative, des projets sont programmés en milieux, urbain et rural. Ces projets verront le jour dès la prochaine rentrée scolaire, 2002-2003. En raison du rôle crucial que jouent les bibliothèques scolaires et les salles de révision dans le processus de la scolarisation, il a été procédé au lancement des travaux de construction d’une bibliothèque dans le groupement scolaire «Marchich». Ces opérations interviennent avec le lancement de la campagne d’inscription des enfants, nés en 1996, dans toutes les écoles relevant de la délégation. Il faut dire que l’inscription des enfants dans le processus scolaire est un devoir national.
Dans ce sens et pour que chaque enfant puisse trouver une place dans une école, proche de son habitation, les parents et tuteurs d’élèves sont appelés à prendre au sérieux la question de l’inscription. Pour les enfants issus des familles défavorisées, la délégation prévoit la distribution de pas moins de six mille cartables équipés des fournitures scolaires nécessaires lors de la rentrée scolaire. Ces fournitures seront offertes, bien entendu, par les partenaires de la campagne et les bienfaiteurs. Il est à souligner que la généralisation de la scolarité est un défi du gouvernement de l’alternance. Aujourd’hui, le rêve caressé depuis l’indépendance, plus de quarante ans, est en train de se concrétiser. Pour la prochaine rentrée scolaire, le ministère de tutelle table sur un taux de plus de 97 %.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *