Sécurité : Chauffe-eau à gaz sans risque

Sécurité : Chauffe-eau à gaz sans risque

Chaque année, les chauffe-eau à gaz font plusieurs victimes. Les décès sont pour leur grande majorité causés par la défectuosité de l’installation et le manque d’aération.  Le ministère de l’Industrie, du Commerce et de la Mise à niveau de l’économie vient d’annoncer l’entrée en vigueur d’une nouvelle norme marocaine d’application obligatoire NM 14.2.016 relative au fonctionnement et à l’installation des appareils de production d’eau chaude pour usage sanitaire utilisant les combustibles gazeux. Cette norme insiste sur les exigences de sécurité de l’installation des chauffe-eau à gaz. Aux termes de ce nouveau texte, les chauffes-eau (types A et AAS) non destinés à être raccordés à un conduit, ni à un dispositif d’évacuation vers l’extérieur du local où est installé l’appareil doivent être munis d’un dispositif de contrôle de la viciation de l’atmosphère. Pour ce qui est des chauffe-eau (types B, B11 et B 11BS) destinés à être raccordé à un conduit pour évacuation vers l’extérieur du local des produits de combustion, ils doivent impérativement être équipés d’un coupe-tirage antirefouleur et d’un dispositif de contrôle de l’évacuation des produits de combustion.
Par ailleurs, il a été décidé que chaque chauffe-eau à gaz doit porter un marquage de sécurité sur sa face avant ou sur ses côtés contenant un signe sous forme de triangle équilatéral jaune plein avec un point d’exclamation en noir au centre. Ce marquage est en fait destiné à rappeler les conseils d’installation. Inutile de rappeler qu’il est strictement interdit d’installer le chauffe-eau à gaz dans un endroit clos non alimenté de l’air extérieur. En outre, il est recommandé de faire appel à un professionnel qualifié pour l’installation. 
Le chauffe-eau à gaz doit également être accompagné d’une notice mentionnant les consignes d’installation. Dès le changement de couleur de la flamme, les utilisateurs doivent confier l’entretien de leur chauffe-eau à des professionnels qualifiés.
Il n’est pas inutile de rappeler que chaque année, le ministère de l’Industrie, du Commerce et de la Mise à niveau de l’économie organise une campagne de sensibilisation aux risques dus à l’usage inapproprié de ces appareils. L’objectif étant de sensibiliser le maximum de consommateurs aux mesures de précaution et de sécurité à observer lors de l’installation et de l’utilisation des chauffe-eau à gaz. Le gaz tue en cascade au Maroc. Chaque année, on enregistre, en moyenne, une soixantaine de décès dus à l’inhalation de gaz, selon le département de toxicologie de l’Institut national d’hygiène.L’augmentation du phénomène exige donc le renforcement de la sécurité.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *