Sécurité des enfants: Le Maroc veut en finir avec les jouets de contrebande !

Sécurité des enfants: Le Maroc veut en finir avec les jouets de contrebande !

Le ministère de l’industrie, du commerce, de l’investissement et de l’économie numérique renforce la sécurité des jouets. Les fabricants et les importateurs sont désormais soumis à des règles de sécurité draconiennes  pour les jouets mis sur le marché. C’est ce que prévoit un arrêté du ministre  du 16 juillet 2015 relatif à la sécurité des jouets publié dans le B.O n° 6404 du 15 octobre 2015.

En vertu de l’article 5 du présent arrêté, les jouets y compris les produits chimiques qu’ils contiennent ne doivent en aucun cas mettre en danger la sécurité ou la santé des enfants. Des étiquettes doivent être apposées sur les jouets pour attirer l’attention des utilisateurs sur les dangers qu’ils peuvent présenter.

L’article 6 précise que «le producteur doit mentionner les avertissements de manière clairement visible et précise sur le jouet, sur son étiquette ou sur l’emballage et, le cas échéant, dans les instructions d’utilisation qui l’accompagnent».

Notons qu’avant de mettre un jouet sur le marché, les producteurs sont tenus de procéder à une analyse des dangers de nature chimique, physique, mécanique, électrique. Au niveau des propriétés chimiques, les substances classées comme étant cancérogènes, mutagènes ou toxiques pour la reproduction ne doivent pas entrer dans la composition des jouets.

Les producteurs  doivent également  analyser les risques d’inflammabilité, de radioactivité et l’hygiène du jouet pour procéder par la suite à une évaluation de l’exposition potentielle des utilisateurs des jouets à ces dangers. S’agissant de l’inflammabilité, les jouets doivent être composés de matériaux  difficilement inflammables.

S’ils s’enflamment, ils doivent brûler lentement et présenter une faible propagation de la flamme. Pour ce qui est de l’hygiène, les jouets doivent être  fabriqués  de manière à éviter tout risque d’infection, de maladie ou de contamination.

Quant à la radioactivité, l’arrêté  signale que les jouets ne doivent présenter aucun élément radioactif ou substance pouvant émettre des rayonnements nucléaires nuisibles à la santé des enfants.

Tout jouet conforme aux normes nationales ou, à défaut, aux normes internationales est présumé répondre aux exigences de sécurité. La déclaration de conformité du jouet  doit être rédigée en arabe et être mise à jour régulièrement. L’attestation de conformité peut être retirée à n’importe quel moment si le jouet ne satisfait  plus aux exigences de sécurité.

Les jouets mis à disposition sur le marché doivent impérativement porter le marquage de conformité. Pour les jouets de petites dimensions et ceux composés de petites pièces, le marquage de conformité peut être apposé sur une  étiquette ou sur un feuillet accompagnant les jouets.

Espérons à présent que cet arrêté mettra un terme aux jouets importés de Chine en contrebande. Bon nombre  de ces jouets sont connus pour être dangereux car ils contiennent des substances chimiques qui s’accumulent dans le corps humain et sont susceptibles de provoquer des cancers.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *