Sécurité routière : Baisse record de 14,8% des morts sur les routes en septembre

Sécurité routière : Baisse record de 14,8% des morts sur les routes en septembre

Les accidents ont été plus nombreux durant ces 9 premiers mois avec un chiffre établi à 70.359, représentant ainsi une hausse de 5,98%. Il en va de même pour les accidents non mortels qui ont connu une progression de 6,28% avec 68.097.

Après une hausse de 17% du nombre de morts sur les routes au mois d’août, la mortalité routière repart à la baisse. Selon les dernières statistiques provisoires nationales du mois de septembre 2018 par comparaison à celles du mois de septembre 2017, le nombre de tués a connu une baisse spectaculaire de 14,86% avec 298 tués dont 82 piétons (28% de l’ensemble des tués) et 111 usagers des 2 et 3 roues, soit 37% de l’ensemble des tués. L’analyse des chiffres fait ressortir une baisse de 16,05% des blessés graves qui se sont établis à 727. Il en va de même pour les accidents mortels qui ont chuté de 11,11% en se chiffrant à 272.  Pour leur part, les accidents ont affiché une hausse de 6,35% en s’établissant à 8.043. Les accidents non mortels ont augmenté de 7,08% en se chiffrant à 7.771.  Signalons également que les blessés légers se sont chiffrés à 10.818, enregistrant une hausse de 6%.

2.581 tués et 70.359 accidents au titre des 9 premiers mois

L’analyse des chiffres provisoires au titre des 9 premiers mois de 2018, comparé à ceux des 9 premiers mois de 2017 fait ressortir une baisse de 2,35% du nombre des tués qui se sont chiffrés à 2.581. On observe également une baisse de 5,40% des blessés graves qui se sont établis à 6.606. Les accidents mortels se sont élevés à 2.262 enregistrant une régression de 2,42%. En revanche, les accidents ont été plus nombreux durant ces 9 premiers mois avec un chiffre établi à 70.359, représentant ainsi une hausse de 5,98%. Il en va de même pour les accidents non mortels qui ont connu une progression de 6,28% avec 68.097. A noter que les blessés légers ont enregistré la plus forte hausse, soit 7,02%. Ils se sont chiffrés à 94.479. Sur une année glissante, c’est-à-dire d’octobre 2017 à septembre 2018 par comparaison à octobre 2016-septembre 2017, on recense 93.966 accidents, soit une hausse de 6,98%. Les accidents mortels se sont établis à 3.029, enregistrant une baisse de 2,85 %.

En revanche, le nombre des accidents non mortels a augmenté de 7,34% sur une année glissante en s’établissant à 90.937.  A noter que le nombre de tués s’est chiffré à 3.437 avec une baisse de 3,35%. Parmi les autres indicateurs, on recense 8.798 blessés graves (-3,06%) et 125.337 blessés légers (+7,99%). En périmètre urbain, l’hécatombe se poursuit. Durant la semaine allant du 12 au 18 novembre 2018, 20 personnes   ont été tuées et 1.874 autres blessées, dont 71 grièvement, dans 1.435 accidents de la circulation. Des accidents qui sont principalement dus à l’inadvertance des conducteurs et au non-respect du code de la route. Concernant le contrôle et la répression des infractions, les services de sûreté ont dressé 32.592 contraventions et rédigé 10.395 procès-verbaux qui ont été soumis au parquet général, alors que 22.197 amendes transactionnelles ont été acquittées.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *