Sécurité routière : Les contrôles qu on peut faire soi-même

Sécurité routière : Les contrôles qu on peut faire soi-même

Dur dur d’apprendre le b.a.-ba de la mécanique. Surtout quand on est femme, diraient les plus misogynes des automobilistes. De nos jours, il est plus que primordial de s’initier à la mécanique et de savoir respecter les précautions élémentaires avant de prendre la route.
De prime abord, il faut faire le tour du propriétaire. Histoire de vérifier visuellement l’état des pneus. Les experts ne cesseront jamais de le répéter. Il faut contrôler régulièrement et à froid la pression des pneus et les gonfler suivant les indications du constructeur ou du manufacturier de pneumatiques. Maintenant, passons aux choses sérieuses : l’huile. Quand vous déplacez votre véhicule de son lieu de stationnement, ayez la présence d’esprit de vérifier, de temps en temps, qu’il ne reste pas au sol des traces d’huile. Ces dernières révéleraient une éventuelle fuite dans le circuit de carburant ou le groupe moteur. Il est toujours utile de rappeler qu’il faut vérifier le niveau d’huile entre deux vidanges.
Il faut aussi constamment contrôler tous les feux de votre véhicule. C’est simple comme bonjour. «Allumez brièvement vos warning (feux de détresse), vous saurez ainsi si vos quatre clignotants fonctionnent bien. Ensuite, appuyez sur la pédale de votre frein, vous devriez apercevoir, par temps sombre, une clarté rouge à l’arrière ou bien ce même reflet rouge si un véhicule est garé juste derrière vous», conseille un garagiste.
Et bien sûr n’hésitez pas à changer les ampoules grillées, les fusibles défectueux ou les phares cassés. Pour votre pot d’échappement, assurez-vous qu’il est en bon état et correctement fixé. Idem pour vos plaques d’immatriculation, à l’avant comme à l’arrière, qui doivent être en plus propres et lisibles. Pour votre sécurité, vous devez aussi maintenir le pare-brise et les autres vitrages de votre véhicule en parfait état de propreté et ne mettez pas beaucoup de temps avant de les changer en cas de fêlure. Sachez qu’un petit impact ou un simple petit éclat sur votre pare-brise risque de se transformer en fissure nécessitant un remplacement total. Et des dépenses supplémentaires. Toujours pour une meilleure visibilité, il est de bon usage de changer régulièrement vos balais d’essuie-glace. Et n’oubliez pas de remplir votre réservoir de liquide lave-glace et de vérifier le bon fonctionnement de l’ensemble du dispositif. L’autre contrôle très important à faire, mais qui nécessite cette fois-ci des mains expertes, concerne le moteur. Les techniciens recommandent d’entretenir régulièrement le moteur de votre véhicule selon les indications du constructeur pour éviter de l’encrasser. Il faut donc prévoir des vidanges à intervalles réguliers avec des changements ou nettoyage des filtres et des injecteurs.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *