Sécurité sociale : Le Maroc cherche un arrangement avec les Pays-Bas

Sécurité sociale : Le Maroc cherche un arrangement  avec les Pays-Bas

Le Maroc a décidé de réagir suite à l’approbation par le Sénat néerlandais  du projet de loi qui met fin à l’accord de sécurité sociale entre les deux pays.

Face à cette décision,  le Comité ministériel, composé de la ministre déléguée aux affaires étrangères et à la coopération, Mbarka Bouaida, du ministre chargé des MRE et des affaires de la migration, Anis Birou, et du ministre de l’emploi et des Affaires sociales, Abdeslam Seddiki, a tenu vendredi 19 février une réunion de travail.

A l’issue de cette réunion, le comité s’est engagé à trouver un arrangement mutuellement acceptable, qui préserve les droits acquis des bénéficiaires sur l’ensemble du territoire marocain. Le Comitéa souligné que «toutes les mesures nécessaires seront prises en vue de consolider la défense des intérêts, des acquis et des droits légitimes des membres de la communauté marocaine».

En vertu de cette nouvelle loi, les Pays-Bas ne verseront plus d’allocations aux citoyens marocains qui retournent vivre au Maroc à partir du 1er janvier 2017. Par contre, les allocations continuent à être versées pour ceux qui en avaient droit jusque-là. La nouvelle loi devrait  entrer en vigueur dès l’année prochaine et concernera les «orphelins, les veuves et les enfants». Ces changements concerneront, quelque 900 veuves et 4.500 orphelins, selon les chiffres du ministère chargé des MRE.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *