«Sehaty Fi Taghdiyati» fête ses dix ans et récompense les gagnants

«Sehaty Fi Taghdiyati» fête ses dix ans  et récompense les gagnants

Cela va faire dix ans maintenant que la journée nationale de la nutrition en milieu scolaire est célébrée. Et la dernière édition a été bien particulière. La Centrale Laitière qui accompagne cette journée depuis son lancement a décidé, conjointement avec le ministère de l’éducation nationale, d’organiser le premier concours de bande dessinée sous le thème «Sehaty Fi Taghdiyaty».
Rappelons que «Sehaty fi Taghdiyati» est un programme qui a vu le jour dans un contexte national marqué par les carences nutritionnelles, sous la forme de cours d’éducation alimentaire au profit de tous les élèves de l’enseignement primaire des établissement publics du Royaume.
Pour paraphraser Juvénal, «un esprit sain dans un corps sain». En effet, ce concours tend à renforcer la santé scolaire des élèves. Il s’est déroulé du 15 mars au 30 avril 2012 et a concerné 45 écoles primaires et 110 établissements secondaires à travers le Royaume.
Afin de célébrer de manière formelle l’engagement des partenaires à créer des générations de jeunes Marocains sensibles aux bons principes nutritionnels, Centrale Laitière a organisé samedi à Ifrane la cérémonie des remises des prix. Au final, elles étaient six équipes à être récompensées représentant différentes écoles du cycle primaire et secondaire de différentes régions du Royaume, à savoir Oujda Angad, Marrakech, Errachidia, Souss-Massa-Drâa, Meknès et Casablanca.
Les prix étaient aussi instructifs que ludiques. Les gagnants ont bénéficié donc d’ordinateurs portables, d’appareils photo numériques, et d’un kit complet de dessin.  La bande dessinée gagnante sera imprimée en aval et remise aux gagnants, ainsi qu’aux bibliothèques des établissements scolaires dans le but d’en faire profiter le ministère de l’éducation nationale qui les utilisera lors des campagnes de sensibilisation.
S’agissant du choix de la ville d’Ifrane, il n’est pas insignifiant. Selon les responsables, à l’issue du programme d’éducation alimentaire de mars 2012, l’établissement scolaire Bir Anzarane d’Ifrane a bénéficié d’une remise en état complète. Cette initiative a entièrement été financée par Centrale Laitière. D’ailleurs, l’entreprise s’engage à rénover tous les ans une école de l’enseignement primaire, qui fera office d’établissement de lancement du programme et de remise des prix du concours.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *