Semaine des étudiants et stagiaires africains

La 24-ème édition de la Semaine culturelle et sportive de la Confédération des Etudiants et stagiaires africains au Maroc (CESAM) s’ouvrira samedi à Rabat, sous le signe de la solidarité, de la convivialité et de l’échange. Initié dans le cadre du programme des activités para-universitaires mis en place par l’Agence marocaine de coopération internationale (AMCI), ce rendez-vous annuel constitue un événement d’envergure pour la communauté des étudiants étrangers au Maroc.
Cette manifestation permet d’exprimer dans ses plus belles illustrations l’esprit de solidarité, de tolérance et de convivialité qui anime les centaines de futurs cadres africains, en formation dans le Royaume. Inscrits dans 200 établissements environ, répartis sur 17 villes universitaires, ces hôtes du Maroc et boursiers de l’AMCI" ne viennent pas ici uniquement pour faire des études, mais également pour faire connaître la culture et les traditions de leurs pays et découvrir le pays hôte, à travers une série d’activités", dont des excursions, des voyages et des activités culturelles et sportives, indiquent à la MAP des responsables de l’agence.
Ces activités, notamment la semaine culturelle et sportive de la CESAM, sont également une occasion pour le public marocain de découvrir, entre autres, la richesse du patrimoine culturel et artistique du continent africain et apprécier les talents sportifs des équipes estudiantines de plus de 20 pays. Outre un riche volet sportif prévu dans le dessein de conforter les valeurs de fair-play, de tolérance et de convivialité, la 24-ème semaine de la CESAM sera marquée par une exposition philatélique, initiée sous le thème "Le timbre au service de la coopération internationale", en partenariat avec l’association "Ribat Arramze".
Les conférences-débats ne sont pas en rade, l’objectif étant, selon les organisateurs, de sensibiliser les étudiants aux questions et préoccupations cristallisant l’intérêt de leurs compatriotes. On en veut pour preuve les rencontres sur "l’épidémiologie des IST-SIDA", animée par plusieurs spécialistes et "La coopération Sud Sud au service du développement durable". La programmation de cette dernière conférence donne la mesure de " l’engagement du Maroc et du bénéfice que peut tirer les pays du sud.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *